•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture du Gîte Ami à la mi-février

Le Gîte Ami de Gatineau en hiver.

Le Gîte Ami rouvrira en février 2020.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Gîte Ami, fermé depuis l'incendie du 31 décembre, ouvrira ses portes à nouveau à la mi-février.

La direction vise plus précisément une ouverture dans la semaine du 10 février, même si des travaux de réparation se poursuivront jusqu'à la mi-mars.

Les dommages se situent surtout dans la salle de bain des hommes et dans les douches.

Cette partie-là va être fermée. [...] Mais il sera possible d'utiliser les douches des femmes, explique Lise Paradis, directrice du Gîte Ami.

L'ouverture du refuge pour sans-abris se fera donc six semaines après l'incendie du 31 décembre. La veille du jour de l'An, les flammes s'étaient propagées de l'extérieur du bâtiment jusqu'à la cuisine à l'intérieur, forçant la fermeture immédiate de l'établissement.

Les sans-abris du secteur sont depuis réfugiés vers le Centre communautaire Fontaine pour y passer la nuit, et à la Soupe populaire de Hull le jour.

Le centre communautaire Fontaine en hiver.

Le centre communautaire Fontaine accueille les sans-abris qui sont habituellement au Gîte Ami, depuis l'incendie du 31 décembre 2019 qui a forcé la fermeture du refuge.

Photo : Radio-Canada / Simon Lasalle

Le bâtiment a de nouveau été endommagé à la suite d'un incendie, samedi dernier. Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a arrêté un homme en lien avec ce nouveau feu.

L'incident de cette fin de semaine a causé des dégâts mineurs au niveau du revêtement, précise Mme Paradis.

Un retour au gîte attendu

Selon cette dernière, les résidents ont hâte de retrouver l'établissement qu'ils connaissent.

La situation n'est pas facile présentement, au centre [communautaire] Fontaine, les gens sont habitués au Gîte Ami, ce sont des chambres, précise la directrice en conférence de presse.

Présentement, il y a une grande promiscuité qui se vit. Il y a un enjeu au niveau des douches.

Lise Paradis, directrice du Gîte Ami

Pour pallier la situation, des intervenants psychosociaux du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) de l'Outaouais sont sur les lieux de façon régulière, question de bien gérer une crise.

On offre des services à des gens où il y a des concentrations d'individus plus importantes que ce qu'on est habités de vivre. [...] La promiscuité fait en sorte que ça crée des contacts, des tensions qu'on ne vit pas habituellement à l'intérieur du Gîte, explique Alain Godmaire, directeur des programmes en santé mentale et dépendance du CISSS de l'Outaouais.

Lise Paradis, directrice du Gîte Ami s'adresse aux médias lors d'ne conférence de presse le 20 janvier 2020.

Lise Paradis, directrice du Gîte Ami revient sur les incendies du 31 décembre 2019, et du 18 janvier 2020 au refuge situé à Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Simon Lasalle

Par ailleurs, les refuges ne sont pas pleins en cette période froide de l'année. Selon Mme Paradis, l'aide des proches des sans-abris y serait pour quelque chose.

Il y a des familles probablement, des amis qui ont ouvert leur coeur et qui ont peut-être accommodé certaines personnes qui ont en d'autres temps ne l'auraient pas fait, croit-elle.

Une aide appréciée

Mme Paradis en a profité pour remercier les citoyens et les organismes qui ont prêté main-forte à son équipe au cours des dernières semaines.

On se rappelle que ça s'est passé un 31 décembre, mobiliser toutes ces personnes-là le premier janvier pour qu'on puisse coucher le soir même au centre Fontaine, a-t-elle fait savoir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Incendie