•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une artiste de Vancouver célèbre la nomination aux Oscars de Hair Love

Affiche du film d'animation Hair Love.

Une campagne de sociofinancement ayant recueilli plus de 300 000 $ a permis à Hair Love d'être récupéré et distribué par Sony Pictures Animation.

Photo : Sony Pictures

Radio-Canada

Une artiste de Vancouver célèbre la nomination aux Oscars du court métrage d’animation Hair Love sur lequel elle a travaillé.

L'illustratrice Pearl Low a contribué au film qui raconte l’histoire d’un père noir appelé à coiffer les cheveux de sa fille pour la première fois.

Le réalisateur Matthew Cherry s'est inspiré de vidéos virales de pères confrontés à la chevelure particulière de leur enfant, raconte-t-elle.

Il s'est vite rendu compte qu'il y a quelque chose d'encore plus percutant que le simple fait d'un père qui coiffe sa fille, évoque l'illustratrice.

C'est aussi à propos de la présence de pères noirs, de leur implication dans la vie de leur fille.

Pearl Low, illustratrice
Photo de l'artiste Pearl Low.

L'illustratrice Pearl Low a été choisie pour travailler sur le court métrage d'animation après avoir été remarquée pour sa bande dessinée «Tension».

Photo : Pearl Low/Instagram

La viralité des vidéos qui ont servi d'inspiration au film réaffirme le besoin de représentativité à l'écran, estime Mme Low. La dame afro-chinoise s'est jointe à l'équipe grâce à sa bande dessinée Tension, qui porte sur ses propres difficultés avec les cheveux bouclés.

J'ai grandi avec une mère célibataire, ma mère chinoise, et elle ne savait pas non plus comment gérer mes cheveux, se rappelle Mme Low.

Un ami qui avait lu la bande dessinée et travaillé chez Netflix l'a transmise à l'un des coréalisateurs de Hair Love, Everett Downing.

Les nominations aux Oscars ont créé un émoi pour la nomination d'un seul acteur issu d'une communauté visible, et d'aucune réalisatrice, oubliant des nommés potentiels comme Greta Gerwig, Jennifer Lopez, et Eddie Murphy. Pearl Low estime toutefois qu'une nomination pour Hair Love est une victoire.

Les gens ont vraiment envie de ce type de récit et cela profite à tout le monde.

Pearl Low, illustratrice

Beaucoup de gens n'auraient peut-être pas envisagé une histoire sur une famille noire à laquelle peut s'identifier l'ensemble de la population, mais vous regardez ce film et vous pouvez vous y retrouver, confie l'artiste.

La 92e cérémonie des Oscars aura lieu le 9 février à Los Angeles.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts