•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Juan Guaido en Colombie pour rencontrer Mike Pompeo

Juan Guaido devant un drapeau du Venezuela.

Le président du Parlement du Venezuela, Juan Guaido

Photo : Reuters / Manaure Quintero

Agence France-Presse

L'opposant Juan Guaido, qu'une cinquantaine de pays reconnaissent comme président du Venezuela, s'est rendu dimanche en Colombie pour rencontrer le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Déjà en Colombie, a annoncé M. Guaido sur Twitter, remerciant le président colombien Ivan Duque pour son soutien dans son combat. Nous allons créer les conditions qui nous conduiront à la liberté, a-t-il ajouté, exprimant l'espoir de rentrer au Venezuela avec plein de bonnes nouvelles.

M. Duque a indiqué, lui aussi sur Twitter, qu'il aurait une rencontre de travail avec M. Guaido.

Juan Guaido s'entretiendra avec M. Pompeo à Bogota, où le secrétaire d'État doit entamer lundi une tournée en Amérique latine et dans les Caraïbes, a déclaré à l'AFP le député vénézuélien d'opposition Stalin Gonzalez.

Le parlementaire n'a pas précisé par quels moyens M. Guaido, qui fait l'objet d'une interdiction de sortie du territoire, s'était rendu en Colombie.

Il est le dirigeant élu du Venezuela, j'ai hâte de le rencontrer, a confirmé le chef de la diplomatie américaine aux journalistes qui l'accompagnent dans l'avion entre Berlin, où il a participé à une conférence internationale sur la Libye, et Bogota.

Notre mission au Venezuela n'a pas changé. Nous sommes persuadés que les Vénézuéliens méritent une meilleure année en 2020 que ce qu'ils ont vécu en 2019. Maduro a été destructeur. Des millions de personnes ont dû fuir le pays pour le pays où je me rends, la Colombie, a déclaré Mike Pompeo.

Notre mission est d'aboutir à des élections libres et justes pour que les Vénézuéliens puissent avoir un scrutin présidentiel représentatif, et qu'on puisse remettre sur pied l'économie vénézuélienne, a-t-il ajouté.

Réélu le 5 janvier à la tête du Parlement monocaméral, la seule institution contrôlée par l'opposition au Venezuela, Juan Guaido tente, sans succès, depuis un an d'évincer le chef de l'État socialiste Nicolas Maduro, avec le soutien notamment de l'administration américaine de Donald Trump.

L'opposant continue de revendiquer la présidence par intérim de son pays, considérant M. Maduro comme un « usurpateur ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique internationale

International