•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réfection de la Véloroute des Bleuets : la patience des élus jeannois testée

La chaussée de la Véloroute des Bleuets est abîmée à plusieurs endroits.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Véloroute des Bleuets a été inaugurée il y a 20 ans et le passage du temps l’a considérablement endommagée. Des décideurs du Lac-Saint-Jean estiment qu’une somme légèrement supérieure à 16 millions de dollars serait nécessaire pour lui redonner un air de jeunesse, mais ils affirment que Québec tarde à fournir sa part.

Quand il traite de ce dossier, l’amertume est perceptible dans le ton adopté par le préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis.

M. Paradis, qui est aussi le maire de Saint-Henri-de-Taillon, soutient que le comportement du gouvernement provincial est assez difficile à comprendre.

Il avance que les millions pleuvent dans certains secteurs, mais que ce scénario tarde à se produire dans son coin de pays.

La Véloroute des bleuets.

La Véloroute des bleuets ceinture le lac Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada

L’éventuel soutien financier de Québec pour la réfection de la Véloroute des Bleuets se laisse désirer pour une raison bien simple.

C’est que le programme du ministère provincial des Transports destiné à l’entretien et à l’amélioration des pistes cyclables est désormais chose du passé.

D’ici à son renouvellement, un certain piétinement est donc à prévoir.

Cette situation ennuie au plus haut point le préfet de la MRC du Domaine-du-Roy, Yanick Baillargeon, qui joue également le rôle de maire de La Doré.

Il y a plusieurs portions [de la Véloroute des Bleuets] qui sont problématiques. Pour s’assurer d’avoir un circuit sécuritaire, il faudrait pouvoir y faire des investissements, souligne-t-il.

De son côté, la ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, lance un appel à la patience.

Il y a des négociations avec le ministre des Finances, Eric Girard. Il s’agit d’attendre la suite, mentionne-t-elle.

Sur la base d’un reportage de Thomas Laberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Cyclisme