•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de placottoirs, moins de stationnements à Trois-Rivières

La rue Notre-Dame à Trois-Rivières en été.

La rue Notre-Dame à Trois-Rivières en été.

Photo : Radio-Canada

Claudie Simard

La Ville de Trois-Rivières projette d'ajouter des terrasses publiques sur rue au centre-ville l'été prochain, entre autres sur la rue Notre-Dame.

Les placottoirs urbains, qui permettent aux piétons de s’arrêter et de s’asseoir, gagnent en popularité dans les grandes villes.

Le projet n'a pas encore été annoncé, mais déjà des commerçants de la rue Notre-Dame ont été approchés pour mesurer l’intérêt.

La propriétaire du magasin La Méraki, Stéphanie Miller, est favorable à l’idée d’utiliser le stationnement en face de sa boutique pour accueillir les piétons pendant l'été. Elle se rappelle avoir déjà occupé un espace de stationnement extérieur lors d'un événement estival. On avait sorti l'atelier dehors, on invitait les gens à faire une oeuvre collective, dit-elle.

Elle souhaite que le projet aille de l’avant afin d’animer davantage cette artère du centre-ville pendant la période estivale.

Stéphanie Miller, propriétaire, La Méraki.

Stéphanie Miller, propriétaire, La Méraki.

Photo : Radio-Canada

Trop peu de stationnements ?

Combien d’espaces de stationnement seront convertis en espace pour piéton ? Difficile de le savoir, puisque l’idée est encore en développement.

Pas beaucoup moins de places, indique le directeur d'IDÉ Trois-Rivières, Mario De Tilly. Il confirme être partenaire dans ce projet, sans en être l'instigateur.

Il affirme que les taux d’occupation des stationnements étagés ne sont pas très élevés, ce qui permettra aux citoyens de continuer à trouver un endroit où garer leur voiture pour profiter du centre-ville.

Il ajoute que la rue Notre-Dame n'est pas la seule visée : d'autres artères telles que les rues Royale, Badeaux ou Champlain seraient ciblées pour qu'on y ajoute des placottoirs urbains.

Depuis deux ans, il existe des placottoirs, qui ont été aménagés l’été sur les rues Badeaux et Notre-Dame, a précisé au micro de Facteur matinal le conseiller municipal du district de La Vérendrye Dany Carpentier. Ils existent déjà. L’idée, c’est maintenant d’en ajouter quelques-uns.

Par contre, aucun des citoyens rencontrés sur la rue dimanche n'était favorable à l'idée que l'on enlève des places de stationnement sur la rue Notre-Dame, des espaces gratuits les soirs et les fins de semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale