•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pétition somme la Ville de sécuriser les intersections de la 18e Rue

Une scène d'accident sur la 4e Avenue à Québec

Cyril Garneau et sa conjointe enceinte ont été les plus récentes victimes d'un accident à l'angle de la 18e Rue et de la 4e Avenue.

Photo : Radio-Canada

David Rémillard

Trois citoyens témoins de l'accident survenu cette semaine dans Limoilou touchant deux piétons, dont une femme enceinte, lancent une pétition sommant la Ville de Québec d'agir pour rendre les intersections de la 18e Rue plus sécuritaires.

Charles Savard, Simon Ross et Louis-Maxim Tremblay venaient tout juste de saluer leur couple d'amis, avec qui ils venaient de souper, mercredi soir, quand ils ont entendu l'accident.

Les trois hommes se sont rendus à l'intersection de la 4e Avenue et de la 18e Rue, où ils ont constaté que le couple avait été happé par une voiture qui venait de s'encastrer dans une maison.

Les deux victimes, blessées légèrement, ont été chanceuses dans ces circonstances. D'autant plus que la jeune femme, enceinte, a été projetée sur plusieurs mètres.

Ce nouvel accident dans un endroit réputé dangereux semble avoir provoqué la colère de plusieurs citoyens, à plus forte raison les trois premiers répondants improvisés. Ces derniers ont lancé une pétition dimanche pour réclamer des actions de la Ville.

C'est l'accident de trop, tranche Louis-Maxim Tremblay, qui habite le secteur depuis plusieurs années.

Nous [...] demandons à la Ville de Québec de faire connaître dans les plus brefs délais son échéancier à l’égard des travaux de réfection promis ainsi que de prendre des mesures immédiates pour sécuriser les intersections problématiques de la 18e rue, écrivent-ils.

La pétition, disponible en ligne, aura aussi une version papier.

Artère dangereuse

Le conseil de quartier Lairet ainsi que l'organisme Accès transports viables ont tous deux, ces dernières années, identifié la 18e Rue et certaines de ses intersections comme étant particulièrement dangereuses.

[En se basant sur] les rapports d’accident de la Société d’assurance automobile du Québec entre 2011 et 2016, le conseil de quartier de Lairet a répertorié près de 250 collisions qui se sont produites à l’une ou l’autre des intersections de la 18e Rue, entre la 8e et la 1ere avenue, un tronçon d’à peine 600 mètres, soulignent les auteurs de la pétition.

L'intersection de la 4e Avenue a été le théâtre de deux accidents mortels, notamment.

N’attendons pas que de nouvelles victimes s’ajoutent à ce bilan dévastateur.

Extrait de la pétition

La 18e Rue sépare deux quartiers résidentiels, soit le Vieux-Limoilou et Lairet. Le Cégep Limoilou se trouve sur la 8e Avenue, tout comme l'école secondaire Jean-de-Brébeuf.

Une piste cyclable et plusieurs parcours de transport en commun, ce qui implique la présence de piétons, sont aussi tissés dans l'aménagement urbain.

La Ville a promis de réaliser certains travaux, dont l'élargissement des trottoirs de la 18e Rue, mais n'a toujours pas offert d'échéancier. Depuis près d'un an, la Ville affirme qu'elle lancera le chantier à court ou moyen terme.

Elle a cependant déjà procédé à des améliorations de la visibilité des traverses pour piéton et de la signalisation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Prévention et sécurité