•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un sentier de motoneige à nouveau accessible à Shawinigan

Un sentier de motoneiges a été rouvert à la circulation.

Un sentier de motoneiges a été rouvert à la circulation.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les motoneigistes de Shawinigan poussent un soupir de soulagement. Une entente a été trouvée avec un couple riverain d'un sentier qui refusait d'accorder un droit de passage.

Renée Lessard et Frank Fortin résident dans le secteur de Shawinigan-Sud. Ils en avaient assez des écarts de conduite, pendant les trois autres saisons de l'année.

Des chasseurs accédaient à leur terrain par le large sentier. Des camionnettes venaient même larguer des déchets sur le terrain par ce même sentier. Excédés par la situation, Renée Lessard et Frank Fortin avaient décidé de barrer l’accès à leur terrain.

Ce sentier est toutefois important pour le réseau de motoneige autour de Shawinigan. Le couple a donc convenu de redonner accès pour une dernière année, le temps que la Ville trouve un chemin alternatif.

Ça s’est très bien passé. Les intervenants de la Ville ont bien compris les problèmes qu’on avait avec le sentier à l’année, explique Renée Lessard.

Un accès à ce sentier de motoneiges a été rouvert à Shawinigan.

Un accès à ce sentier de motoneiges a été rouvert à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

La riveraine indique que plusieurs avaient mal réagi pendant le processus. Ils ont même reçu de la visite indésirable à quelques reprises.

Le maire Michel Angers a quant à lui défendu le droit du couple de permettre ou non le passage sur leur terrain. C'est d'ailleurs cette compréhension qui a aidé le couple à mettre de l'eau dans son vin pour la présente saison.

Les amateurs de motoneiges rencontrés au Grand prix de snowcross dimanche comprenaient la décision du couple.

Ce n’est pas seulement les motoneiges. C’est en tout temps, le non-respect des propriétés, c'est ce qui fait qu'on finit par perdre des acquis et des belles saison, souligne Guylaine Tétreault.

D'autres motoneigistes abondaient d'ailleurs dans le même sens.

C'est pas tout le monde qui respecte les droits de passage. À un moment donné, c'est sûr qu'il y a les conséquences, constate Philippe Blanchette.

D'après les informations de Pascale Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Société