•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Construction du NM Madeleine : Transports Canada embauche une firme-conseil externe

rampe d'embarquement avec un camion qui sort du traversier.

Rampe d'embarquement pour le Madeleine, qui effectue la traversée entre Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard et Cap-aux-Meules, aux Îles-de-la-Madeleine.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Joane Bérubé

Transports Canada accorde un contrat de plus de 3 millions de dollars à une firme-conseil spécialisée en architecture navale et ingénierie maritime pour le remplacement du NM Madeleine, qui effectue la traversée entre Souris et Cap-aux-Meules.

Un consortium canadien et danois, Lengkeek Vessel Engineering/Knud E. Hansel, a été sélectionné à la mi-novembre pour fournir des services consultatifs techniques.

La firme-conseil appuiera Transports Canada dans la rédaction de ses besoins techniques et dans l’estimation de coûts. L’entreprise soutiendra aussi le ministère dans ses négociations contractuelles avec le chantier maritime Davie.

Lengkeek Vessel Engineering/Knud E. Hansel sera aussi responsable de la surveillance du chantier pendant la construction du navire.

La firme poursuivra son travail après la livraison du navire en assurant un soutien technique pendant la période de garantie.

 Une cale sèche du chantier Davie

Une cale-sèche du chantier naval Davie

Photo : Radio-Canada / Marc Godbout

La firme devrait fournir une équipe technique composée minimalement d’un gestionnaire de projets, un architecte-ingénieur naval principal et un mécanicien de marine principal. D’autres ressources s’ajouteront au besoin, selon les étapes du projet.

L’équipe de Lengkeek Vessel Engineering/Knud E. Hansel effectuera le même travail pour la construction du navire de remplacement du NM Holiday Island, qui fait la navette entre Caribou en Nouvelle-Écosse et Wood Islands à l’Île-du-Prince-Édouard.

Un navire pour 2025?

Dans son budget déposé l’an dernier, le ministre des Finances Bill Morneau a confirmé le financement de la construction d’un nouveau traversier pour remplacer le NM Madeleine.

Ottawa a aussi prolongé l’entente avec l’exploitant actuel, la Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA), jusqu’au 31 mars 2022.

Transports Canada, qui a annoncé au début juin 2019 qu’elle allait confier la construction du navire au Chantier Davie, est toujours en pourparlers pour la conception détaillée du navire et sa construction.

Dans le devis technique déposé pour l’embauche de la firme-conseil, le ministère évalue que ces négociations pourraient s’étaler sur deux ans.

Le traversier devra être livré dans les 48 mois suivant l’attribution du contrat.

Service essentiel

Âgé de 38 ans, le NM Madeleine est en fin de vie utile.

Le traversier effectue annuellement environ 300 voyages aller-retour et constitue un lien essentiel entre l’archipel madelinot et le continent. Le service de traversier entre Souris et Cap-aux-Meules est offert toute l’année.

Une cage à homard aux Îles-de-la-Madeleine sous la neige de février. On voit de la glace dans le golfe du Saint-Laurent à l'arrière.

Une cage à homard aux Îles-de-la-Madeleine sous la neige de février.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Présentement, un autre navire doit prendre le relais du NM Madeleine pendant l’hiver. Le nouveau traversier devra être en mesure de naviguer dans les glaces du golfe.

Selon le préavis publié le 22 mai 2019 par Transports Canada, le remplaçant du NM Madeleine devrait accueillir 1500 passagers ainsi que 280 véhicules.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures