•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Motoneige : un week-end sous le signe de l'achalandage et de la sécurité

Les sentiers de motoneige du Québec sont accessibles gratuitement en fin de semaine dans le cadre des journées portes ouvertes de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les sentiers de motoneige du Québec sont accessibles gratuitement cette fin de semaine dans le cadre des journées portes ouvertes de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec.

À Saint-Eugène-de-Ladrière, le club l'Étang du moulin, comme beaucoup de clubs au Québec, entendait profiter du week-end pour encourager les adeptes de la motoneige à acheter une carte de membre.

Le recrutement est important pour la viabilité du club. Les saisons sont courtes , commente le président du club, Jacques Rioux.

Samedi matin, le froid toutefois ralentissait un peu l’élan des amateurs, mais M. Rioux demeurait optimiste. Ça va être mieux après le dîner , estimait M. Rioux.

Jacques Rioux a d’ailleurs plusieurs raisons d’être confiant puisque la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) estime que l’augmentation du nombre d’adeptes est constante depuis quatre ans.

Le président constate que c’est également le cas pour son club depuis les deux dernières années. Cette saison, son organisation compte 50 membres de plus que l’an dernier. Dans l’ensemble du Bas-Saint-Laurent, l’augmentation est de plus de 6 % de plus que 2018, poursuit M. Rioux.

Des motoneiges stationnées devant le Club L'Étang-du-Moulin à Saint-Eugène-de-Ladrière.

Plus de 4500 bénévoles consacrent chaque année près de 800 000 heures à l’entretien du réseau provincial de sentiers de motoneige.

Photo : Radio-Canada

Pour la FCMQ, ces journées portes ouvertes permettent, en plus du recrutement, de sensibiliser les motoneigistes à la sécurité sur les sentiers.

La présence de patrouilleurs de la fédération, de la Sûreté du Québec ainsi que des différents clubs est d'ailleurs accrue pour l'occasion, précise le superviseur de la région du Bas-Saint-Laurent pour la Fédération, Christian Guérette. C'est certain que les gens vont se faire intercepter, ils vont se faire demander leurs documents , commente le superviseur qui recommande aux motoneigistes de conserver leurs documents à portée de main.

Deux patrouilleurs à motoneige

La Fédération redouble d'efforts pour sensibiliser les motoneigistes à la prudence sur les pistes.

Photo : Radio-Canada

Sécurité sur les pistes

Bon an, mal an, près d’une vingtaine de motoneigistes perdent la vie sur les sentiers du Québec.

À Saint-Eugène-de-Ladrière, le président Jacques Rioux ne prend pas cet enjeu à la légère, surtout pendant cette fin de semaine de portes ouvertes. Si un motoneigiste, dit-il, lui signale un problème sur un sentier, il assure que la surfaceuse sera aussitôt sollicitée pour le corriger. Je ne vais pas attendre ce soir que la machine sorte , ajoute M. Rioux.

Le Club, rapporte le président, a d’ailleurs reçu, l’an dernier, des félicitations de la part de la Fédération pour le soin accordé à la signalisation et à l’entretien des sentiers. Il faut essayer au maximum qu’il n’arrive pas d’accidents. C’est une priorité , commente M. Rioux.

Deux motoneigistes parmi plusieurs motoneiges stationnées

La Fédération des clubs de motoneige du Québec compte 199 clubs membres qui rassemblent 100 000 membres motoneigistes.

Photo : Radio-Canada

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec rappelle toutefois que la sécurité relève autant des clubs que des motoneigistes. Christian Guérette rappelle que les motoneigistes doivent être vigilants et surveiller leur vitesse. Il faut conduire pour les autres aussi , indique M. Guérette.

Les clubs recommandent d’ailleurs à leurs membres de s'assurer du bon état de leur véhicule et de rouler prudemment sur les sentiers, en particulier en fin de semaine, où plusieurs novices peuvent s'y trouver.

Avec les informations de Marie-Jeanne Dubreuil et d'Alexandre Courtemanche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Motoneige