•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hockey : Place aux femmes au Colisée de Guigues cette fin de semaine

Des joueuses s'échauffent sur la patinoire avant leur match.

Les joueuses de Nivelage LB samedi au Colisée de Saint-Bruno-de-Guigues.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Emily Blais

Plus d'une centaine de femmes sont réunies cette fin de semaine à Saint-Bruno-de-Guigues pour pratiquer le hockey, leur sport favori.

Environ 150 femmes se sont inscrites au 5e Tournoi de hockey féminin du Témiscamingue. L'événement leur permet de mesurer leurs forces sans la gent masculine.

Une équipe d'Ottawa s'est déplacée pour l'occasion, une première dans l'histoire de ce tournoi. Autre première : le comité organisateur a dû planifier des matchs à l'aréna de Ville-Marie cette année, en plus de ceux au Colisée de Saint-Bruno-de-Guigues.

Deux femmes sourient à la caméra. Sur leur gilet, il est écrit « Hockey is my favorite season ».

Lucie Bellehumeur et Catherine Drolet-Marchand sont des membres du comité organisateur et joueuses de hockey.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Un tournoi de cette envergure-ci, il n'y en a pas tant que ça. Les équipes féminines le recherchent pour continuer à pratiquer leur sport, mais surtout pour être capables de jouer dans des calibres qui leur convient, Catherine Drolet-Marchand, responsable des communications.

Deux équipes de hockey attendent que l'arbitre jette la rondelle sur la glace d'un aréna.

Les étincelles Roses du Témiscamingue affrontent Nivelage LB de l'Abitibi.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Les femmes âgées entre 4 et 65 ans s'affrontent dans trois catégories : compétitif, intermédiaire et récréatif.

Place à la relève

Le vendredi, l'organisation invite les plus jeunes à s'affronter pour le match de la relève.

On a fait appel à l'Association du hockey mineur pour cibler toutes les petites filles âgées de 4 à 12 ans qui sont parfois 1, 2 ou 3 par équipe, mais qui jouent avec les garçons. En venant ici le vendredi soir, c'est une des seules chances qu'elles ont de jouer juste entre filles, précise Lucie Bellehumeur, membre du comité organisateur et joueuse de hockey.

Une femme et sa fille de 5 ans sourient à la caméra.

Marie-André Balaux-Veillette et sa fille Éloïse Lauzon pratiquent toutes les deux le hockey.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Âgée de 5 ans, Éloïse Lauzon fait partie des jeunes filles invitées. J'aime ça compter des buts, affirme Éloïse en souriant.

L'invitation fait le bonheur de sa mère qui est aussi inscrite au tournoi. J'étais super énervée de savoir que ma cocotte allait jouer au match de la relève. Elle aussi, elle a vraiment aimé ça. Je pense que son sentiment d'appartenance a grimpé beaucoup, explique Marie-André Balaux-Veillette. C'est une belle activité qu'on va partager ensemble, ajoute-t-elle.

Le comité pourrait aussi trouver de nouvelles bénévoles.

J'ai entendu quelques jeunes filles hier dans la chambre des joueuses qui disaient : "ça pourrait être nous qui organiserons le tournoi plus tard". On s'est dit : "mon dieu on les a inspirées", raconte Catherine Drolet-Marchand.

Des photos de jeunes joueuses étoiles sont affichées sur un mur de l'aréna de Saint-Bruno-de-Guigues.

Les joueuses du match de la relève ont pu rencontrer la hockeyeuse professionnelle Annie Guay.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Jeunes et moins jeunes apprécient d'ailleurs voir des filles s'accaparer l'aréna, le temps d'une fin de semaine.

J'aime jouer au hockey. [Le tournoi] permet de rencontrer des filles avec qui on joue depuis longtemps, pour le plaisir, indique Floriane Vachon. Le calibre est plus égal au niveau du patinage et la façon de se déplacer.

C'est un sport qui est intense, ça nous permet de nous dépasser et c'est l'fun d'être en compagnie des filles avec qui on joue, soutient Malorie Julien.

Le tournoi se termine le dimanche 19 janvier. Les organisatrices estiment que le nombre d'équipes sera encore plus élevé l'an prochain.

Des sacs de hockey sont déposés par terre dans un aréna. Des bâtons de hockey, des gourdes et une dizaine de personnes se trouvent aussi dans l'aréna.

15 équipes sont réunies au Témiscamingue. Les joueuses viennent principalement de la région. Une équipe d'Ottawa s'est déplacée pour l'occasion.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Les femmes peuvent aussi avoir la glace pour elles seules deux fois par semaine au Témiscamingue, à Ville-Marie et Saint-Bruno-de-Guigues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Hockey féminin