•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sauvetage en eau glacée bien expliqué

Des secouristes tirent une personne de l'eau glacée dans le cadre d'une formation.

Les participants portaient des combinaisons de protection.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Même si le mercure s’est retrouvé sous la barre des -25 degrés Celsius samedi, des courageux n’ont pas hésité à faire trempette dans la rivière Chicoutimi, à Saguenay, pour y participer à une formation de l’organisme Sauvetage 02. Les participants à ce cours ont pu se familiariser avec les rudiments du secourisme en eau glacée.

Ils ont appris comment ils devraient se comporter si jamais ils étaient appelés à prêter main-forte à un pêcheur ou encore à un motoneigiste ayant vu la glace d’une rivière ou d’un lac céder sous son poids.

Le responsable des opérations et de la formation de Sauvetage 02, Thierry Gaudron, a expliqué à ses élèves qu’ils devraient s’attacher à une base solide avant d’entreprendre une opération aussi risquée.

M. Gaudron a ajouté qu’il faudrait ensuite qu’ils s’approchent de la personne en détresse non pas en marchant, mais bien en rampant.

Ce serait pour répartir le poids et diminuer les risques de défoncer la glace, a-t-il spécifié.

Puis, à la sortie de l’eau, les secouristes auraient à agir rapidement pour que la victime de la chute ne se retrouve pas en état d’hypothermie.

Il faudrait l’installer dans un abri chauffé si possible, lui retirer son linge mouillé et le remplacer par des vêtements secs, a précisé Thierry Gaudron.

Sauvetage 02 dispose d’une équipe spécialisée dans le secourisme en eau glacée depuis 2001.

Cet organisme offre régulièrement de la formation en la matière notamment à des premiers répondants.

Sur la base d'une entrevue de Mélanie Patry

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Sauvetage