•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des activités pour développer le langage des enfants à Baie-Comeau

Des parents et leurs enfants participent à l'activité Biblio-Jeux à la bibliothèque Alice-Lane de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

Radio-Canada

À Baie-Comeau, les familles ont accès gratuitement à une professionnelle du langage, un samedi par mois, lors de l'activité Biblio-Jeux à la bibliothèque Alice-Lane.

Au cours des rencontres de Biblio-Jeux, le silence de la bibliothèque est brisé : les enfants sont incités à parler et à découvrir de nouveaux jeux stimulants, pendant deux heures.

L’orthophoniste du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord, Anne Rioux, explique que les enfants choisissent un jeu en fonction de ce qu'ils veulent travailler, comme le vocabulaire par exemple. Dans le jeu qu'ils ont choisi qui est par rapport au vocabulaire, il va y avoir une explication qui va vraiment détailler pour que le parent sache comment l'exploiter, explique-t-elle.

Les orthophonistes qui participent à l'activité à tour de rôle n'offrent pas de consultation formelle, mais elles prennent un moment pour répondre aux questions des participants.

Anne Rioux discute avec un parent.

L'orthophoniste Anne Rioux

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

On est là dix minutes avec les parents, s'ils ont des questions, soit pour les rassurer, soit pour leur dire par où passer pour avoir des services.

Anne Rioux, orthophoniste

Certains parents ont des questions précises, mais d'autres viennent simplement chercher des conseils ou essayer de nouveaux jeux.

Une mère présente, Olive Cheukep, est venue pour son garçon. J'ai dit ce serait important que j'emmène mon garçon pour qu'il puisse beaucoup plus être stimulé pour le langage, puis la lecture, l'écriture également, explique-t-elle.

Une autre mère, Suzie Paradis, pense qu’il est important de stimuler les sens des enfants. Ce que je trouve vraiment le fun, c'est qu'on ne peut pas toujours se permettre, étant donné les moyens budgétaires que l'on a, d'avoir beaucoup de jeux à la maison. Ici, ça nous permet d'avoir un éventail différent et de participer à autre chose.

Les parents présents aiment aussi que leurs petits socialisent les uns avec les autres.

L’initiative Biblio-Jeux provient du Département d’orthophonie de l’Université du Québec à Trois-Rivières et s'étend maintenant à une quarantaine de bibliothèques dans la province.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Éducation