•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Bureau des enquêtes indépendantes enquête sur une intervention de la SQ à Shawinigan

Porte d'une voiture de police de la Sûreté du Québec avec le logo.

Le Bureau des enquêtes indépendantes enquête sur la mort d’un homme lors d’une intervention de la Sûreté du Québec.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Radio-Canada

Une enquête du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a été lancée relativement à la mort d’un homme à Shawinigan vendredi soir lors d’une intervention de la Sûreté du Québec (SQ).

Vers 21 h 30, les policiers ont reçu un appel au sujet d’un homme qui « semblait désorganisé » et qui courait derrière un taxi.

Selon les informations que possède le BEI pour le moment, rendus sur les lieux, les agents auraient remarqué que l’homme était armé de couteaux. Ils auraient alors tenté de le raisonner.

Menaçant, l’homme se serait dirigé vers eux, ce qui aurait conduit un des policiers à faire feu vers lui.

Neuf enquêteurs du BEI et deux techniciens en identité judiciaire du Service de police de la Ville de Montréal sont maintenant chargés de déterminer si ces informations sont exactes.

Le gérant de Bellemarre Taxi, rencontré sur place, raconte que l'homme aurait foncé vers leur kiosque.

J'étais au bureau et un chauffeur m'a signalé qu'il y avait un individu armé de deux couteaux qui se dirigeait vers le stand. À ce moment-là, j'ai barré la porte, indique Maxime Drolet.

Deux chauffeurs de taxi auraient tenté de garder l'attention de l'homme vers leurs véhicules en attendant les policiers.

Lorsque les patrouilleurs sont arrivés sur place, ils auraient tenté de contrôler le suspect qui les aurait chargé, selon M. Drolet. Ça s'est passé rapidement, relate le gérant.

Le BEI demande aux personnes qui auraient été témoins de cet événement de communiquer avec lui par l’intermédiaire de son site web, auwww.bei.gouv.qc.ca (Nouvelle fenêtre).

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.