•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse de la production d’Alouette et d’IOC en 2019

Un train chargé de fer de la minière IOC

Un train chargé de fer de la minière IOC (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Djavan Habel-Thurton

Après avoir significativement diminué entre 2017 et 2018, la production et l’expédition de minerai de fer de la minière IOC et d’aluminium par l’aluminerie Alouette ont augmenté en 2019.

Chez IOC, la production de minerai de fer dans ses installations minières de la région de Fermont a atteint près de 18 millions de tonnes.

Ces données proviennent d’un document du géant minier international Rio Tinto détaillant les résultats de ses opérations pour le quatrième trimestre 2019, rendu public jeudi. Rio Tinto est propriétaire d'IOC à 59 %.

L'affiche indiquant l'entrée du site de la mine d'IOC

Quelque 300 employés travaillent dans les installations d'IOC à Sept-Îles. (archives)

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

En 2018, la production et l’expédition de minerai de fer d’IOC avaient diminué, notamment en raison d'une grève de ses travailleurs.

La production de minerai de fer en 2019, précisément de 17 943 000 tonnes, a augmenté de 18 % par rapport à 2018. La vente et l'expédition de minerai ont quant à elles augmenté un peu moins rapidement, soit de 15 % entre 2018 et 2019.

Les résultats de 2019 sont cependant encore loin de ceux de 2017, où plus de 19 millions de tonnes de concentré de fer ou de boulette de fer avaient été produits.

Légère augmentation chez Alouette

Augmentation plus légère de la production à l'aluminerie Alouette de Sept-Îles où la production a crû de 3 % entre 2018 et 2019. 602 000 tonnes d'aluminium y ont été produites en 2019, soit un peu plus qu'en 2018, où 584 000 tonnes de métal étaient sorties de ses cuves.

Coulage de lingots d'aluminium à l'Aluminerie Alouette, à Sept-Îles.

Coulage de lingots d'aluminium à l'Aluminerie Alouette, à Sept-Îles. (archives)

Photo : Radio-Canada

Ces données sont aussi rendues publiques par Rio Tinto, plus important actionnaire de l’aluminerie avec des parts de 40 %. Alouette est la plus importante aluminerie des Amériques par son volume de production.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Métaux et minerais