•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un adolescent autochtone de 16 ans retrouvé mort dans le froid

Rebecca Schulz répond aux questions des journalistes.

La ministre des Services à l'enfance de l'Alberta, Rebecca Schulz, affirme qu'une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de l'incident.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministère des Services à l’enfance de l’Alberta a ouvert une enquête sur les circonstances entourant la mort d’un adolescent de 16 ans, retrouvé sans vie dans la région de Rocky Mountain House. Ce dernier, qui était sous la protection d’une agence autochtone de protection de l’enfance autochtone, a été découvert à l'extérieur lors de la période de froid extrême le 11 janvier.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été mise au courant de la disparition de l’adolescent le soir du 10 janvier, et les patrouilles de police, accompagnées de chiens policiers, ont immédiatement entamé des recherches. Son corps a finalement été retrouvé un peu après minuit, le 11 janvier.

La mort d’un jeune est toujours très triste. Je suis bouleversée par cet incident, a déclaré, vendredi, la ministre des Services à l’enfance, Rebecca Schulz, dans un courriel de CBC/Radio-Canada.

Selon le chef de la Nation crie Samson, Vernon Saddleback, la famille de l’adolescent est originaire de la Nation crie Samson de Maskwacis.

C’est une perte terrible.

Vernon Saddleback, chef de la Nation crie Samson

Incompréhension et colère

Les funérailles de l’adolescent ont eu lieu jeudi sur la réserve de la Nation crie Samson en présence des membres de la famille et de collègues de l’adolescent.

Tout le monde a été très touché par son décès. Tous ceux qui le connaissaient sont venus lui rendre un dernier hommage, a affirmé le chef Vernon Saddleback.

Selon lui, des membres de la communauté ont exprimé leur incompréhension au sujet des circonstances du drame, ne comprenant pas comment un adolescent qui était placé sous la protection d'un organisme délégué des Premières Nations a pu ainsi perdre la vie.

Il est normal de ressentir de la colère et du chagrin lorsqu’on perd quelqu’un. Plusieurs personnes ont exprimé ces émotions, dit-il.

Froid extrême

Selon Environnement Canada, les températures à Rocky Mountain House oscillaient entre -15 et -29 °C la nuit durant laquelle l’adolescent a perdu la vie.

La GRC ne considère pas ce décès comme suspect.

La ministre Rebecca Schulz affirme que les résultats de l’enquête, qui doit avoir lieu selon les règles en place, seront rendus publics.

Je m’engage à assurer que les politiques en place pour soutenir les jeunes vulnérables soient suivies. Nous apporterons des changements s’il le faut, soutient-elle.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Accidents et catastrophes