•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bienfaits de la câlinothérapie pour les résidents âgés des foyers de soins

La câlinothérapie aux Résidences Jodin, à Edmundston.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Radio-Canada

Un foyer de soins pour personnes âgées à Edmundston, au Nouveau-Brunswick, a désormais une salle de câlinothérapie pour ses résidents.

Aux Résidences Jodin, les aînés avec des troubles physiques ou cognitifs avancés peuvent cajoler des poupées aux allures réalistes. Cela se fait dans une salle spécialement aménagée.

J'ai toujours cru qu'un bon gros hug, un bon gros câlin, ça faisait une différence dans la vie des gens, dit la directrice des soins de l’établissement, Véronique Cormier.

Véronique Cormier.

Véronique Cormier, directrice des soins des Résidences Jodin d'Edmundston.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Ce projet de salle de câlinothérapie, qu’elle caressait depuis longtemps, est devenu réalité grâce à la participation des élèves de la Cité des jeunes A.-M. Sormany, à Edmundston.

La salle a en effet été conçue et réalisée par des élèves de la 9e année de la classe de Formation personnelle et sociale (FPS).

Une femme âgée s'apprête à prendre dans ses bras une poupée réaliste qui ressemble à un bébé.

Les câlins peuvent avoir plusieurs vertus, selon la directrice du foyer de soins, Véronique Cormier.

Photo : Radio-Canada

L'administration du foyer de soins a financé l'achat des poupées et des matériaux.

Selon la directrice Véronique Cormier, la câlinothérapie diminue les comportements violents, la dépression et l'ennui des résidents atteint de troubles physiques et cognitifs avancés.

Les résidents s'ennuient, regrette-t-elle. Ils ont besoin de présence [...] Aussi banal que de leur donner un petit bébé, ils réagissent.

D’après le reportage de Bernard LeBel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Soins et traitements