•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès pour délit de fuite : les dommages sur le véhicule de l'accusé mis en question

Photographie de famille de Brady Francis

Brady Francis, 22 ans, de la Première Nation d’Elsipogtog, est mort le 24 février en soirée lorsqu’il a été heurté par un véhicule pendant qu’il attendait des amis sur le bord de la route, à Saint-Charles.

Photo : Salon funéraire Thompson

Radio-Canada

La première semaine du procès de Maurice Johnson s’est terminée vendredi au palais de justice à Moncton avec le contre-interrogatoire de l'agent reconstitutionniste de la scène, des témoignages et de courts visionnements de vidéos de caméra de surveillance.

Maurice Johnson est accusé de délit de fuite dans l'affaire entourant Brady Francis, un jeune Autochtone de 22 ans retrouvé mort à Saint-Charles au Nouveau-Brunswick le 24 février 2018.

Un agent reconstitutionniste, Michel Lanteigne, a été contre-interrogé lors de cette cinquième journée de procès. Michel Lanteigne a réitéré que, selon lui, les dommages retrouvés à l’avant du véhicule de Maurice Johnson correspondaient à ceux d'une collision avec un piéton.

Mais il n'a pas été en mesure de confirmer si les dommages se sont produits le jour de la mort de Brady Francis ou avant.

La défense a tenté de savoir si ces dommages pouvaient avoir été causés par une collision avec un animal.

M. Lanteigne a balayé du revers de la main cette hypothèse, en expliquant que les dommages d'une collision avec un animal auraient été apparents sous le véhicule et non à l'avant de celui-ci.

Il a toutefois été incapable de déterminer le lieu exact de la collision.

Des courtes séquences de la caméra de surveillance du magasin Saint-Charles ont aussi été présentées.

La propriétaire et gérante du magasin de l’époque, Léa Ighedosa, a confirmé avoir rencontré la GRC et avoir remis des vidéos de caméra de surveillance de son magasin.

Dans une partie visionnée, on y voit entre autres Brady Francis se promener en direction ouest, puis en direction est.

Le procès devrait se poursuivre jusqu'au 31 janvier.

Avec les informations de Wildinette Paul

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Procès et poursuites