•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente entre C Hôtels et Le Valinouët

Des pentes du centre de ski.

La direction du Valinouët se réjouit de passer à autre chose.

Photo : Radio-Canada / Sarah Pedneault

Priscilla Plamondon Lalancette

Une entente hors cour est intervenue vendredi entre C Hôtels et la coopérative qui gère le Valinouët.

L'entreprise immobilière poursuivait la Coopérative de travail du mont Victor-Tremblay pour plus de 1,3 million de dollars. C Hôtels reprochait à la station de ski d'avoir fait avorter un projet de construction de « condotels » de luxe au pied des pentes et d'en avoir relancé un moins coûteux par la suite avec d'autres partenaires.

Le directeur général de la coopérative, Alain Tremblay, se dit soulagé de pouvoir enfin passer à autre chose.

C'est sûr que le montant était de nature importante, mais je vous dirais qu'on avait quand même de très bonnes assises dans notre dossier. On s'est entendus hors cour, c'est toujours la meilleure des choses. C'est une épine de moins dans le pied. Les termes de l'entente sont confidentiels, mais je peux quand même vous dire que c'est à l'entière satisfaction du Valinouët.

Alain Tremblay, directeur général, Coopérative de travail du mont Victor-Tremblay

Toutefois, le litige se poursuit entre C Hôtels et la firme Éric Painchaud Architecte, qui est poursuivie pour 270 000 $. La compagnie accuse la firme d'avoir utilisé des renseignements confidentiels en relançant le projet du Valinouët avec un autre promoteur, soit PE Bergeron Investissements.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Justice et faits divers