•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chalet de 550 000 $ pour la Passerelle du 49e

Un relais de motoneige.

Pour accueillir les motoneigistes de la Passerelle du 49e, Notre-Dame-de-Lorette a bâti un chalet de 550 000 $.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Mélissa Paradis

Pour accueillir les motoneigistes de la Passerelle du 49e, ce nouveau circuit de 240 kilomètres, Notre-Dame-de-Lorette a bâti un chalet de 550 000 $.

Un poste d'essence pour les véhicules récréatifs a aussi été installé.

C'était essentiel d'offrir le service, de prendre notre chance de faire quelque chose à Notre-Dame-de-Lorette.

Valérie Tremblay, directrice générale, Notre-Dame-de-Lorette

Depuis que le parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean a développé ce circuit aussi destiné aux quadistes, les petites municipalités du nord du Lac-Saint-Jean se sont dynamisées, selon le directeur général, Dominique Gobeil.

Il y a des chalets maintenant qui sont ouverts comme relais, des chalets municipaux qui étaient utilisés parfois seulement l'été, quelques semaines. Maintenant, ce sont des relais avec des services d'essence, de restauration, d'hébergement. Ça, ça fait aussi des services de proximité dans des petits milieux.

Dominique Gobeil, directeur général, parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean
Une motoneige sur un pont.

La Passerelle du 49e est un nouveau circuit de 240 kilomètres.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Selon la présidente, du Club motoneige Dolbeau-Mistassini, Marie Bérubé, il reste maintenant à développer une offre en hébergement.

Dans les années qui vont venir, c'est sûr qu'il va falloir qu'il y en ait, de l'hébergement parce que c'est sûr qu'il va y avoir des gens. Sinon, les gens vont passer et ils vont aller dans les autres municipalités à côté.

Marie Bérubé, présidente, Club motoneige Dolbeau-Mistassini

Le parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean prévoit construire deux nouvelles passerelles pour enjamber les rivières Péribonka et Ashuapmushuan. Cette nouvelle phase permettrait d'unifier l'ensemble de la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Tourisme