•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle remontée mécanique du Parc du Mont-Saint-Mathieu inaugurée

Des skieurs au Parc du Mont-Saint-Mathieu.

Des skieurs empruntent le nouveau téléski du Parc du Mont-Saint-Mathieu.

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

Radio-Canada

La nouvelle remontée mécanique, un téléski, a été inaugurée vendredi après-midi au Parc du Mont-Saint-Mathieu. La nouvelle installation permet la remontée de 600 skieurs à l'heure et a nécessité un investissement de 1,3 million de dollars.

Le nouveau téléski, un type de remontée mécanique communément appelé « tire-fesses » ou T-Bar, permet aux skieurs de parcourir 968 mètres pour atteindre le sommet, à 338 mètres d'altitude.

Des skieurs près d'une remontée mécanique du Mont-Saint-Mathieu.

Des skieurs au Parc du Mont-Saint-Mathieu.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

La vitesse de remontée du téléski est supérieure à celle du télésiège quadruple déjà en place.

Ça permet de monter à un endroit quand même assez abrupt, donc ça va permettre de desservir tout le côté Est de la montagne, qui avant était assez difficilement accessible.

François April, directeur général du Parc du Mont-Saint-Mathieu

Selon le directeur général du Parc du Mont-Saint-Mathieu, François April, cette nouvelle remontée permettra de mettre en valeur la section Est de la montagne.

Un nouveau projet en développement

L'arrivée de ce téléski s'inscrit dans la troisième phase de développement du parc.

Cette phase comprend également la construction, l'été prochain, d'un village piétonnier, l'aménagement d'un réseau de sentiers de ski nordique avec refuge et l'amélioration du système d'enneigement.

Le village piétonnier doit être formé de 10 unités d'hébergement.

Un canon à neige.

Le projet global du Parc du Mont-Saint-Mathieu doit permettre l'amélioration du système d'enneigement de la montagne.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Ce projet global est évalué à 2,5 millions de dollars. Le financement provient notamment d'aides gouvernementales de 1,4 million de dollars de la part de Québec.

La MRC des Basques et la municipalité de Saint-Mathieu-de-Rioux ont, quant à elles, déboursé un montant commun de 250 000 $ puisé dans le Fond éolien.

Investissement Québec a également octroyé un prêt de 500 000 $ au projet dans le cadre du Programme d'appui au développement des attraits touristiques. Le reste du financement viendra d'une campagne de sollicitation auprès de partenaires privés.

Avec les informations d'Édith Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Ski et surf des neiges