•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

SaskPower relance son programme de compteurs intelligents et sollicite des volontaires

Un compteur accroché au mur.

SaskPower relance son programme de compteurs intelligents après l'avoir suspendu pendant six ans.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir mis en veilleuse son programme visant à installer des compteurs intelligents dans toutes les résidences et entreprises de la Saskatchewan en raison d’incendies inexpliqués liés aux appareils en 2014, SaskPower le relance.

La société d’État demande ainsi aux personnes et aux entreprises souhaitant que de nouveaux compteurs intelligents soient installés dans leurs propriétés de s’inscrire en ligne. SaskPower espère convaincre 2000 personnes ou entreprises de se joindre au programme.

En adhérant au programme, les Saskatchewanais pourront bénéficier des avantages des compteurs intelligents un peu plus tôt que les autres résidents, puisque ces appareils seront installés dans l’ensemble de la province en 2021.

La société d’État dit avoir tiré des leçons de ses erreurs et estime que le programme sera utile pour les Saskatchewanais.

« En allant de l’avant avec le réseau de compteurs intelligents, nous serons en mesure de trouver et de corriger les pannes plus rapidement tout en permettant aux clients de connaître le montant de leurs factures à l’avance », affirme le vice-président de la distribution et du service à la clientèle de SaskPower, Shawn Schmidt.

Avantages liés à l’installation de compteurs intelligents, selon SaskPower :

  • Élimination des factures estimées

  • Aucune visite de lecteurs de compteurs d’électricité

  • Informations détaillées sur la consommation d’électricité en ligne

Les appareils qui seront installés par la société d’État proviennent de la compagnie Sensus, la même qui lui a fourni les compteurs intelligents en 2014.

L’entreprise avait soutenu à l’époque que ses appareils n’étaient pas responsables des incendies et avait rejeté le blâme sur leur mauvaise installation.

À l’époque, les feux liés aux compteurs intelligents avaient provoqué le rappel de 105 000 appareils, engendrant aussi des coûts estimés à 47 millions de dollars, selon SaskPower.

Son président-directeur général de l’époque, Robert Watson, avait aussi démissionné après un examen approfondi du programme.

Avec les informations d’Adam Hunter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Services publics