•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maman Dion est décédée à 92 ans

Thérèse Dion en 2014.

Photo : Radio-Canada / Julie Mainville

Radio-Canada

Thérèse Dion, mieux connue sous le nom de maman Dion, s'est éteinte à l'âge de 92 ans, dans la nuit de jeudi à vendredi, entourée de sa famille. Elle avait souffert de nombreux problèmes de santé au cours des derniers mois.

Elle était la mère de 14 enfants, dont deux ont fait carrière dans la chanson : Claudette Dion et sa plus jeune fille, la célèbre Céline Dion. Personnalité publique et animatrice de télévision, cette femme généreuse avait su se tailler une place de choix dans le cœur des Québécois et des Québécoises.

Née Thérèse Tanguay le 20 mars 1927, c'est dans les années 1940, alors qu'elle résidait à La Tuque avec ses parents, qu'elle a fait la connaissance d'Adhémar Dion. Le couple est tombé amoureux et s'est marié, mais a vécu quelques années difficiles, puisque Adhémar insistait sur le fait qu'il ne souhaitait pas avoir d'enfants. Il a finalement changé d'idée, et le couple en a eu 14.

La famille s’est installée à Charlemagne, dans Lanaudière, dans les années 1950. Sans surprise, la musique a occupé une place de choix chez les Dion. Thérèse Dion jouait du violon, et Adhémar, de l'accordéon. Et tout le monde chantait, bien entendu.

Thérèse Dion a d'ailleurs joué un rôle important dans la carrière de Céline. Aidée par son fils Jacques, Thérèse Dion a composé Ce n'était qu'un rêve, la chanson qui allait devenir le premier succès de la diva de Charlemagne, alors âgée de 12 ans.

L’enregistrement sur cassette avait été envoyé à René Angélil, qui est alors devenu l'imprésario de Céline Dion, puis son mari et le père de ses trois enfants, René-Charles, Eddy et Nelson.

Thérèse Tanguay Dion et Céline Dion souriant devant un écran noir.

Thérèse Tanguay Dion en compagnie de sa fille, la chanteuse Céline Dion.

Photo : Instagram / celinedion

Céline Dion va d'ailleurs toujours donner son concert vendredi soir à Miami, au programme de sa tournée internationale Courage. Sur Twitter, la chanteuse a écrit un hommage à sa mère. Maman, nous t'aimons tellement... Nous te dédions le spectacle de ce soir et je chanterai pour toi avec tout mon cœur.

Le spectacle commencera comme prévu à 19 h 30.

Personnalité publique et femme d'affaires

Alors que le succès de Céline Dion était assuré, Thérèse Dion s’est lancée dans la commercialisation, en1990, des pâtés Maman Dion, inspirés du plat favori d'Adhémar. Ce nouveau produit lui a valu une invitation sur le plateau du Point J, émission animée par Julie Snyder, ce qui l’a ensuite menée vers une nouvelle carrière à la télévision.

C'est ainsi qu'en compagnie d'Éric Salvail, elle a coanimé l'émission culinaire Maman Dion pendant deux saisons, de 1999 à 2001. Puis, pendant deux autres années, c'est à la barre du Brunch de maman Dion qu'on a pu la voir accueillir, chaque émission, une personnalité avec qui elle concoctait des recettes.

En 2005, Thérèse Dion avait créé sa propre fondation au profit de l’éducation des enfants défavorisés, la Fondation maman Dion.

Mes parents m'ont élevée comme ça, aider les gens moins chanceux dans la vie. Quand je suis retournée sur le marché du travail, je prenais aussi des sous pour acheter des provisions pour les pauvres, avait-elle raconté à La Presse canadienne en 2009.

En 2015, le gouverneur général du Canada de l'époque, David Johnston, lui a remis la Médaille du service méritoire, division civile, reconnaissant son œuvre au sein de la fondation.

Le 5 mai 2019, elle a reçu la médaille de l'Assemblée nationale des mains de Marguerite Blais.

Une femme forte

Thérèse Dion a toujours eu la volonté d’être aux commandes de sa vie, d’après l’auteur Georges-Hébert Germain, qui avait écrit sa biographie, La vie est un beau voyage, parue en 2006. Elle est née avec cette énergie, cette intelligence, cette force, avait-il dit à l’époque, en entrevue avec Christiane Charrette.

Lors de cette entrevue, Thérèse Dion, qui approchait alors les 80 ans, avait dit qu’elle n’arrivait pas à ralentir le rythme, malgré l’âge. J'essaie, mais je ne suis pas capable, avait-elle affirmé. Quand tu veux garder ta tête, tu travailles avec. Avec humour, elle avait illustré de quelle manière elle était toujours prête à partir. Il y a des fois, je pars tellement vite que les deux chaussures restent là, pis j'pars, pieds nus, avait-elle dit en riant.

Elle avait aussi expliqué d’où venait son besoin de dégager une aura de femme forte. Chez nous, il ne fallait pas pleurer pour rien. Il fallait travailler là-dessus. [...] Quand je pleure, c'est dans la salle de bain ou bien dans ma chambre. Je ne veux pas montrer mes faiblesses devant les autres, devant mes enfants surtout. Pour montrer l'exemple.

Julie Snyder, productrice de l’émission Maman Dion et amie de Céline Dion, a rendu hommage à Thérèse Dion, sur les ondes de RDI.

C’est une femme qui, malgré sa famille modeste, avait quand même de l’envergure, une vision et une ambition que peu de Québécoises et de Québécois ont eues. Elle a eu la vision de voir sa fille réussir aussi bien que les grands de ce monde. Elle a été la première manager de Céline Dion, et ça, René Angélil le reconnaissait lui-même.

Julie Snyder, animatrice et productrice de télévision
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Célébrités

Arts