•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gaz naturel à l'origine d'un violent incendie à Lévis

1840BECB-CC7A-40E2-A3F3-785864B37C4C

De nombreux entrepreneurs sont affectés par le violent incendie survenu dans la nuit de mercredi à jeudi.

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

Alain Rochefort

Une accumulation de gaz naturel serait à l'origine du violent incendie qui a ravagé un immeuble industriel de Lévis, dans la nuit de mercredi à jeudi.

L'immeuble du quartier industriel de Saint-Romuald hébergeait environ 25 petites et moyennes entreprises (PME). Une soixantaine de personnes se retrouvent donc sans emploi.

Les explosions observées au début de l'incendie et la force de celui-ci font de ce scénario l'hypothèse privilégiée par le service de sécurité incendie.

Le propriétaire de l'immeuble affirme avoir d'autres locaux ailleurs dans la région et s'attarde en collaboration avec la Ville à répondre aux besoins des entreprises locataires. 

Enquête toujours en cours

Une demi-douzaine d'enquêteurs sont toujours sur les lieux du sinistre afin de déterminer l'origine de la fuite de gaz ainsi que l'élément qui a provoqué sa combustion.

Le directeur adjoint du service incendie, Richard Amnotte, explique qu'il reste encore plusieurs heures d'enquête pour établir avec certitude la cause du brasier.  

Energir confirme que le bâtiment est branché au gaz naturel depuis 2015. La compagnie offre, comme d'habitude, sa collaboration dans l'enquête des pompiers. 

Aide aux personnes touchées

La Ville de Lévis a mis sur pied un comité de soutien pour les entreprises touchées par le violent incendie qui a complètement détruit un immeuble commercial de Lévis, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le comité de soutien va notamment aider les entreprises à trouver de nouveaux locaux et des terrains.

La Ville de Lévis envisage également de leur offrir un appui financier, explique le maire Gilles Lehouillier.

« On a déjà un guichet unique sur la main-d’œuvre qui a été créé. Donc ça va être assez rapide comme exécution. C’est notre objectif : relocaliser les entreprises le plus rapidement possible, apporter le soutien aux employés et au personnel », affirme le maire de Lévis.

Un camionneur l'a échappé belle

Aucun travailleur ne se trouvait heureusement à l’intérieur du bâtiment lorsque l’incendie d’une rare intensité a éclaté. Daniel Nolin, un camionneur, l’a cependant échappé belle.

« Je suis arrivé à l’avance pour pouvoir laver le camion pour partir [ramasser] de la neige. Il y a eu une très grosse explosion, tellement que ça m’a saisi. Je suis sorti dehors à la course. J’ai eu peur, comme de raison ».

Par ailleurs, l'enquête sur la cause de l'incendie s'annonce ardue, compte tenu de l'état du bâtiment qui a été complètement détruit.

Avec les informations de Marc-Antoine Lavoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Incendie