•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'attaque iranienne contre l'armée américaine en Irak a fait 11 blessés

Plusieurs soldats discutent près de la carcasse d'une structure.

Des soldats américains de la base américaine d'Aïn al-Assad, en Irak, discutent près d'une infrastructure endommagée par un missile iranien.

Photo : Reuters / John Davison

Radio-Canada

Onze soldats américains ont été traités pour des symptômes de commotion cérébrale dans la foulée de l’attaque aux missiles balistiques menée par l’Iran contre la base américaine d’Aïn al-Assad en Irak, a finalement admis l’armée américaine.

Huit d’entre eux ont été transportés à l'hôpital militaire américain de Landstuhl, en Allemagne, et trois autres ont été envoyés au Camp Arifjan, au Koweït, a confirmé le capitaine Bill Urban, porte-parole du Commandement central américain (US CENTCOM) dans une déclaration envoyée à CNN.

Dans le cadre des procédures normales, tout le personnel se trouvant proche d’une explosion est examiné pour des blessures traumatiques au cerveau et, si cela est considéré approprié, ils sont transportés [vers un centre offrant] un niveau de soin supérieur, a-t-il précisé.

Tous les soldats dans la zone d’une explosion ont été examinés et évalués dans le cadre des procédures normales, selon le département de la Défense. […] Quand ils seront jugés aptes pour le service, il est attendu qu’ils retournent en Irak, a ajouté le capitaine Urban.

Après l’attaque, le président Trump et le secrétaire à la Défense Mark Esper ont tous deux assuré que l’attaque iranienne, menée en représailles à l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani par l’armée américaine en Irak, n’avait fait que des dommages matériels.

C’était l’évaluation du commandement à ce moment, a expliqué un responsable du Pentagone sous couvert de l’anonymat. Les symptômes sont apparus des jours après le fait, et ils ont été traités par excès de prudence.

Avec les informations de CNN

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Moyen-Orient

International