•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Riverview pourrait avoir sa première école francophone

L'école primaire Sainte-Bernadette.

L'école primaire Sainte-Bernadette à Moncton dessert les élèves résidant à Riverview.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau

Radio-Canada

Le projet de construction d'une école francophone à Riverview au Nouveau-Brunswick pourrait être étudié par le District scolaire francophone sud. Si elle est construite, cette école permettrait de désengorger certaines écoles de Moncton.

Janelle Dupéré-Côté ainsi que plusieurs parents francophones de Riverview ne s'attendaient pas à voir une école francophone construite dans leur communauté dans un avenir proche. Je pense qu'on était un peu résignés parce que la ville de Riverview est quand même réputée pour être plus anglophone, affirme la résidente de Riverview.

Janelle Dupéré-Côté, résidente de Riverview.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Janelle Dupéré-Côté, résidente de Riverview.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau

La possibilité d'une nouvelle école à Riverview découle d'une étude de la firme Ernst & Young, commandée par le District scolaire francophone sud, sur l'avenir des établissements scolaires de la région. Les auteurs de l'étude ont constaté que le nombre d'inscriptions dans les écoles francophones de la région de Moncton ne cesse d'augmenter année après année.

L'école primaire Sainte-Bernadette, qui dessert les élèves résidant à Riverview, n'y échappe pas. En 10 ans, le nombre d'inscriptions est passé de 148 à 259.

Tableau.

L'école primaire Sainte-Bernadette de Moncton, qui dessert aussi les élèves résidant à Riverview, n'y échappe pas.

Photo : Radio-Canada

Pour Paul Demers, président du District scolaire francophone Sud, il n'y a pas de surprise quant à ce constat. À l'école Sainte-Bernadette, [...] on peut dire que ça commence à être une surpopulation, déclare-t-il.

Paul Demers, président du District scolaire francophone SudAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Paul Demers, président du District scolaire francophone Sud.

Photo : Radio-Canada / Guy R. LeBlanc

L'école proposée dans le rapport pourrait être ouverte dès 2025, et aurait une capacité de 400 à 500 élèves. L'établissement de maternelle à huitième année contiendrait une vingtaine de classes.

Même si le District scolaire estime que cette voie pourrait aider à désengorger les écoles de Moncton, le feu vert pour la construction d'une nouvelle école est loin d'être donné.

Habituellement, lorsqu'il y a une école de construite ou qu'on prévoit la construction d'une école on fait des consultations avec la population, avec les parents. Et là on a se lancer, qui serait prévu pour 2025, explique Paul Demers.

Mais pour des parents de Riverview, cette possibilité est définitivement encourageante. J'aimerais vraiment ça, puis les parents que je connais, qui ont des enfants qui sont francophones ou bilingues, je pense qu'ils seraient vraiment contents de ça, raconte Mme Dupéré-Côté.

Il est peut-être encore trop tôt pour confirmer qu'une école francophone sera construite, mais alors qu'on prévoit que l’école Sainte-Bernadette devrait être au maximum de sa capacité en 2022, une nouvelle solution devra être trouvée pour désengorger l'établissement.

Avec les renseignements de Kassandra Nadeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Éducation