•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déneigement des routes 11 et 17 : le NPD n’a pas dit son dernier mot

Un chasse-neige à Hearst, dans le Nord de l'Ontario

Le projet de loi du député Guy Bourgouin hausserait les normes de déneigement sur les routes 11 et 17.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Le député néo-démocrate Guy Bourgouin compte présenter un nouveau projet de loi provincial visant à reclasser les routes transcanadiennes 11 et 17, dans le Nord de l’Ontario, afin qu’elles soient déneigées plus rapidement.

En novembre dernier, le député avait pourtant essuyé un revers après que son projet de loi privé ait été défait en deuxième lecture à Queen’s Park.

Il réclamait que les routes 11 et 17 soient classées dans la même catégorie que le réseau des routes 400 du Sud de la province, dont le déneigement se fait dans les huit heures suivant la fin d’une chute de neige.

Lors d’une assemblée publique sur la question tenue jeudi soir à Hearst, Guy Bourgouin a recueilli des témoignages visant à l’appuyer dans sa deuxième tentative auprès du gouvernement.

Une autre rencontre est prévue vendredi soir à Kapuskasing.

Le député Guy Bourgouin devant quelques personnes

Une dizaine de personnes ont assisté à l’assemblée publique organisée à Hearst par le député néo-démocrate Guy Bourgouin pour discuter de l’entretien hivernal et de la sécurité routière.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Pour justifier la nécessité d’augmenter les normes de déneigement, le député a présenté des statistiques indiquant qu’il y a trois fois plus de décès sur les routes du Nord qu’ailleurs dans la province.

On ne sauvera pas toutes les vies [avec le projet de loi], mais on peut en sauver plusieurs.

Guy Bourgouin, député de la circonscription de Mushkegowuk-Baie James

M. Bourgouin avait invité le commandant de Hearst et de Kapuskasing des services médicaux d’urgence de la région de Cochrane.

Un patient peut devenir critique à cause des minutes de plus que ça nous prend pour nous rendre sur les lieux d’un accident, a indiqué Frédéric Potvin.

Le conseil municipal de Hearst avait appuyé le projet de loi du député Bourgouin.

Il faut démontrer au gouvernement que c’est sérieux. C’est un besoin, déclare le maire de Hearst, Roger Sigouin.

Un représentant de Villeneuve Construction, Mario Villeneuve, a souligné que le nombre de camionneurs qui empruntent la route 11 a augmenté considérablement dans les dernières années, ce qui a un impact sur la sécurité.

Une file de camions arrêtés sur une route enneigée.

La route 11 est la principale artère qui traverse le Nord ontarien. Des centaines de camions y passent chaque jour.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Le député Bourgouin a souligné aussi les coûts économiques des fermetures de routes et des retards pour les camionneurs, les entreprises et les citoyens.

« Au mois de décembre, le chemin était fermé. J’ai été 14 heures à attendre. Il a fallu que je me prenne une chambre d’hôtel parce que je ne pouvais pas me rendre à la maison », a déclaré André Dumais, un des participants à la rencontre.

La route est enneigée et de la poudrerie réduit la visibilité.

Il n’est pas rare pour les automobilistes de se retrouver avec de mauvaises conditions routières dans le Nord selon le NPD.

Photo : CBC/Gail Harding

Après le rejet du projet de loi en novembre dernier, le député progressiste-conservateur de Nipissing, Vic Fedeli, avait affirmé de son côté, que les chaussées des routes 11 et 17 sont déjà déneigées en moyenne, dans les 7 heures suivant une chute de neige.

Ce délai serait ainsi plus rapide que ce que réclame le NPD, rétorquait M. Fedeli.

Guy Bourgouin souligne qu’il reçoit l’appui des autres députés néo-démocrates du Nord dans ce dossier.

Il ignore, pour le moment, quand il présentera son nouveau projet de loi privé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !