•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Légère hausse de la production régionale pour Rio Tinto

L'arrière du Complexe Jonquière sous la neige.

L'arrière du Complexe Jonquière de Rio Tinto en hiver

Photo : Radio-Canada

Pascal Girard

Alors que la production mondiale d'aluminium de Rio Tinto a baissé de 2 % en 2019, elle a augmenté de 1,5 % dans la région.

C'est ce qui ressort du rapport du quatrième trimestre de Rio Tinto publié jeudi soir sur son site Internet.

Ainsi, au Saguenay-Lac-Saint-Jean la production d'aluminium a augmenté dans les cinq installations. La production en 2018 avait atteint 1 179 598 tonnes contre 1 197 187 tonnes un an plus tard, soit une hausse de 1,49 %. Le total mondial de la multinationale est de 3,2 millions de tonnes.

C'est dans l'usine AP60 d'Arvida que la hausse a été la plus marquée avec 59 501 tonnes de métal gris contre 52 229 l'année précédente. Rappelons toutefois que l'ajout de 16 de ces cuves utilisant ce nouveau procédé a été mis en veilleuse par Rio Tinto.

Du côté de l'aluminerie d'Alma, le total est passé de 464 862 tonnes à 471 819, pour une augmentation de 1,5 %.

Pour l'Usine Arvida, le gain a été de 1919 tonnes additionnelles pour se chiffrer à 174 965 tonnes (+ 1,11 %).

Finalement, les hausses ont été marginales à Grande-Baie (+ 0,28 %) et Laterrière (+ 0,3 %)

Au total au Canada, la baisse a été de près de 75 000 tonnes (- 3,21 %). Les deux raisons principales sont le lock-out à l'aluminerie de Bécancour (propriété à 25 % de Rio Tinto) et des travaux nécessaires plus tôt que prévu sur les cuves à Kitimat.

Le prix moyen en 2019 pour une tonne a été de 2132 $ américains contre 2470 $ en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Métaux et minerais