•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CSDM souhaite obtenir 106 millions pour rénover l’École Sophie-Barat

 L'École secondaire Sophie-Barat en hiver.

Le bâtiment, construit en 1858, est devenu l’École Sophie-Barat en 1970.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) déposera une demande de financement au ministère de l’Éducation pour le projet de rénovation de l’École Sophie-Barat, située dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

C'est ce que la CSDM a annoncé jeudi dans une capsule d'information envoyée par courriel, et dans laquelle elle précise que le montant demandé sera de 106 millions de dollars.

En ce qui a trait à la réfection du bâtiment de la maison mère, les expertises réalisées au cours des dernières années confirment sa dégradation [...] expliquant ainsi le montant de plus de 100 millions demandé, peut-on lire dans le bulletin d'information du commissaire d'Ahuntsic-Est–Saint-Michel.

L’objectif du projet est de doter l’École Sophie-Barat d’un nouveau pavillon axé sur la création et l’innovation. La liste des locaux prévus [en son sein] pourrait être quelque peu modifiée afin de mieux s'accorder aux besoins de la communauté scolaire, explique Alain Perron, responsable des relations de presse de la CSDM.

Parmi les propositions actuelles prévues au projet :

  • 1 local d’art dramatique
  • 1 local de musique
  • 4 cabines de répétition pour la musique
  • 2 locaux d'arts plastiques
  • 1 atelier de fabrication
  • 1 laboratoire numérique
  • 2 laboratoires créatifs
  • 1 grande salle polyvalente (diffusion, exposition, présentation)
  • 1 salle multimédia

La CSDM avait déjà obtenu une enveloppe de 23 millions de Québec afin de rénover un bâtiment adjacent à l'école et d'y créer de nouvelles classes.

Avec cet ajout d'espace, la CSDM estime une augmentation supplémentaire de 150 élèves à la capacité initiale d’accueil (évaluée à 1786 élèves pour les deux bâtiments).

L'École Sophie-Barat, située sur le boulevard Gouin, accueille à ce jour plus de 1600 élèves, alors même que le MEES prévoit une augmentation de 300 élèves dans le secteur pour les cinq prochaines années.

Le bâtiment, vieux de 160 ans, abritait autrefois le pensionnat du Sacré-Cœur qui a été construit en 1858.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Éducation