•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amanda Simard chez les libéraux : une décision loin de faire l'unanimité

Jean-Marc Lalonde consulte des documents, assis dans sa cuisine.

L'ancien député libéral de la circonscription de Glengarry—Prescott—Russell, Jean-Marc Lalonde.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'annonce du mariage entre la députée provinciale Amanda Simard et les libéraux, jeudi, ne fait pas que des heureux dans sa circonscription de Glengarry—Prescott—Russell, dans l'est ontarien.

Les membres du comité exécutif de l'Association libérale provinciale de Glengarry—Prescott—Russell ont clairement indiqué leur souhait de tenir une course à l'investiture en bonne et due forme.

L'ancien député Jean-Marc Lalonde, qui en fait partie, se dit donc à la fois surpris et déçu.

L'Association soutient qu'il doit y avoir une investiture comme nous avons eu dans le passé, a-t-il affirmé, ajoutant qu'au moins cinq candidats potentiels ont déjà démontré de l'intérêt pour le poste.

Un nom qui revient dans les discussions, c'est celui du maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins. S'il y a d'autres gens meilleurs que moi, je vais laisser la place. [...] Mais je ne veux pas voir Amanda Simard représenter les libéraux ici. Ça, c'est définitif. Je ne m'en cacherai pas, a déclaré M. Desjardins.

Des relations effritées

Il faut dire qu'un fossé s'est creusé entre la jeune députée et certains maires de la région depuis un an.

Une pancarte de la députée Amanda Simard aux couleurs du Parti libéral.

La députée Amanda Simard estime que le Parti libéral partage ses valeurs.

Photo : Parti libéral de l'Ontario

Elle devrait parler plus souvent aux maires. Est-ce que c'est à nous de tout le temps faire des avances? Ça devrait marcher des deux bords, estime François St-Amour, le maire de la municipalité de La Nation.

Tout juste cette semaine, les élus discutaient de la pertinence d'avoir Amanda Simard à leurs côtés lors d'un important congrès municipal annuel qui débute à Toronto ce dimanche.

Durant cet événement, la délégation des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) va tenir de courtes rencontres sur des sujets chauds avec des membres du gouvernement de Doug Ford.

Je ne parlerai pas pour toutes les municipalités, mais on ressent que ce n'est pas vraiment bénéfique pour nous d'avoir Mme Simard à la table lorsqu'on parle aux ministres, reconnaît le maire d'Alfred-Plantagenet, Stéphane Sarrazin.

Une rencontre est tout de même prévue entre le nouveau président des CUPR, le maire de Russell, Pierre Leroux, et la nouvelle députée libérale cette fin de semaine, en marge du congrès.

Avec les informations de Denis Babin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique provinciale