•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rafales de vent, neige, pluie... une météo encore chahutée

Une rue fermée avec un signal neige et glace.

La neige a rendu plusieurs routes impraticables dans la ville de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Environnement Canada a publié plusieurs avertissements d’air arctique pour le sud de la Colombie-Britannique, alors que plusieurs milliers de gens sont toujours sans électricité à la suite de latempête de neige qui s’est abattue sur cette région de la province.

Pour le moment, les bulletins météorologiques spéciaux (Nouvelle fenêtre) concernant cette poussée d’air arctique sont en vigueur pour la vallée du Fraser, à savoir Hope et Chilliwack. Ces vents de terre très forts balayeront aussi la côte nord et sud de la province. Ça nous fait des refroidissements éoliens très importants, souligne le météorologue Armel Castellan.

La ville d’Abbotsford est, elle, touchée par un avertissement de neige. Il faut s’attendre à 5 à 10 centimètres de neige qui vont rapidement s’accumuler. Par ailleurs, la région du Sea-to-Sky, de Squamish à Whistler, est sous le coup d’un avertissement de tempête hivernale. Des rafales ont d’ailleurs déferlé sur la région atteignant des pics de 150 kilomètres à l’heure près de l'île Bowen. C’est du quasiment jamais vu, lance le météorologue d’Environnement Canada.

Des drapeaux flottant au vent.

Gibson a été au coeur des rafales qui ont atteint des pics de 150 km/h mercredi.

Photo : Radio-Canada

Intempéries et pannes de courant

Ces conditions extrêmes ont laissé plus de 30 000 foyers sans électricité mercredi soir. BC Hydro assure que ses équipes travaillent d’arrache-pied pour rétablir le courant. Sa dernière mise à jour indique qu’environ 9300 clients sont toujours dans le noir sur l’île de Vancouver, et 1700 à Sechelt, sur la côte Sunshine.

En raison du vent persistant, BC Ferries a annulé des traversées entre Horseshoe Bay et Departure Bay jeudi matin. À Vancouver, une partie de la digue du parc Stanley a été fermée en raison de la chute de glace.

Heureusement, les vents vont perdre de la vitesse, et l’air arctique, s’essouffler également en fin de journée, précise Armel Castellan. Par ailleurs, ll'avertissement de neige pour le Grand Vancouver a été levé.

De la pluie à l’horizon

Après la neige, le ciel laissera place à la pluie. Ces précipitations s’accompagneront de températures supérieures à 0.

En règle générale, on devrait voir de la pluie jusqu’à vendredi avec des températures plus saisonnières.

Armel Castellan, météorologue à Environnement Canada

Les inondations ne sont pas à exclure avec une telle météo. Armel Castellan se souvient d’un épisode de grande quantité de neige suivie de fortes pluies qui avaient causé des inondations à Chilliwack en 2009. La probabilité qu’un tel scénario se répète fait l’objet de discussions avec le service de gestion d’urgence de la province, affirme-t-il.

Deux hommes avec des pelles sur un trottoir enneigé.

Des travailleurs municipaux déblayent la neige pour dégager les bouches d'égout à Vancouver

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Toutefois, le météorologue se veut rassurant sur la quantité de pluie qui devrait tomber. On ne pense pas que ça devrait être une énorme quantité. Donc, ça ne devrait pas être aussi problématique qu’en 2009. Par contre, il y a le potentiel. Tout le monde doit participer à déblayer la neige pour que l’évacuation des eaux se fasse avec le maximum d’efficacité.

En outre, il recommande aux gens de s’assurer de nettoyer la neige qui s’est accumulée sur les petites structures comme les cabanons pour éviter que leurs toits ne s’effondrent. Un conseil qui vise en particulier les résidents de l’île de Vancouver, où, dit-il, la neige est tombée en abondance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !