•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier cas de coqueluche de l'année en Abitibi-Témiscamingue

Une fillette qui tousse dans le bureau d'une médecin.

Une fillette qui tousse dans le bureau d'une médecin.

Photo : vch.ca

Radio-Canada

Un cas de coqueluche a été diagnostiqué chez un élève de l’école secondaire Rivière-des-Quinze à Notre-Dame-du-Nord. C'est ce confirme le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue.

La coqueluche est une maladie des voies respiratoires causée par une bactérie. En général, l’infection se manifeste d'abord par des symptômes de fièvre légère, d'écoulement nasal et de toux. La toux devient plus forte et plus fréquente au bout de 7 à 14 jours.

La maladie peut se transmettre par des gouttelettes lors de la toux ou d’éternuement, même si une personne est vaccinée.

La santé publique indique qu’une personne qui présente des symptômes de coqueluche doit rester à la maison et consulter un médecin.

Cycle épidémique

Le CISSS précise qu'au cours des 10 dernières années, le nombre annuel de cas déclarés a varié entre 1 et 45 en Abitibi-Témiscamingue. La coqueluche survient plutôt par cycle épidémique tous les 2 à 5 ans.

En 2019, 8 cas ont été déclarés. Le cas de l'école Rivière-des-Quinze est le premier de l’année 2020 dans la région, selon le CISSS -AT.

La coqueluche étant une maladie à déclaration obligatoire, une lettre a été envoyée à tous les parents de l’école Rivière-des-Quinze.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé