•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Froid’Art 2020 met à contribution des artistes de tous âges

L'homme est accroupi derrière un gros bloc de glace dans lequel est encastrée une œuvre d'art.

L'artiste visuel et propriétaire de la galerie d'art Martello Alley à Kingston, David Dossett.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Frédéric Pepin

Pour la première fois depuis le début de Froid’Art, en janvier 2015, trois écoles participent à l’exposition d’art extérieure de Kingston. Des élèves ont peint les œuvres, qui sont encastrées dans des blocs de glace et installées devant leurs écoles dans le cadre de l’exposition.

Des élèves de l’école Madeleine-de-Roybon et de l’école d’immersion Rideau Public ont conçu en groupe leur œuvre peinte sur un morceau d’acrylique.

Froid’Art 2020 donne la place aux artistes de tous âges

À l'école secondaire Mille-Îles, c'est l'œuvre de Taylor Bélisle, élève de 10e année, qui a été retenue, avec son coyote, animal emblématique de l'école.

Au total cette année, 21 tableaux réalisés par 7 artistes locaux et des groupes de jeunes sont encastrés à l’intérieur de blocs de glace de plus de 130 kilos. Le tout est éclairé la nuit pour donner une meilleure visibilité aux œuvres.

L'œuvre, sur laquelle on voit un coyote, est encastrée dans un bloc de glace de plus de 130 kilos.

L'œuvre créée par Taylor Bélisle, élève de 10e année

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

C’est le propriétaire de la galerie d’art Martello Alley, à Kingston, qui est à l’origine du concept et qui publie une carte pour aider les curieux à trouver toutes les œuvres.

La ruelle historique est décorée d’œuvres de tout genre.

Un des trois blocs de glace installés à l'intérieur de la ruelle menant à la galerie Martello Alley de Kingston.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

J’ai fait ça parce que j’ai voulu faire quelque chose de différent pour notre ville. Ça brille le soir, ça attire les gens, parce que Kingston c'est la ville du calcaire, tout est gris, et je voulais illuminer la ville.

David Dossett, propriétaire de la galerie d'art Martello Alley

L’an dernier, David Dossett songeait à annuler son événement hivernal annuel.

Sur l'œuvre, on voit un rhinocéros qui fait un saut à ski.

L'œuvre installée devant l'école Rideau Public a été réalisée par un groupe d'élèves de 5e et 6e année.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Les coûts pour encastrer et livrer chaque bloc sont estimés à 300 dollars et M. Dossett devait défrayer une grande partie des frais. Mais la demande pour ses blocs de glace a été bonne cette année et il a été en mesure d’aller de l’avant.

Avis aux intéressés, l’exposition est d'une durée limitée. On me pose souvent la question : ''Combien de temps ça va durer?'', explique David Dossett. Ça dure jusqu’à ce que les blocs fondent alors j'encourage les gens à venir les voir au plus vite.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Arts visuels