•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un acheteur potentiel manifeste son intérêt vis-à-vis du chantier naval à Bas-Caraquet

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick tente de vendre ce bâtiment, au chantier naval à Bas-Caraquet.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick tente de vendre ce bâtiment, au chantier naval à Bas-Caraquet.

Photo : Radio-Canada / René Landry

René Landry

Une entreprise voudrait acheter une partie du chantier naval de Bas-Caraquet.

Le bâtiment convoité abritait auparavant l'entreprise québécoise Groupe Océan.

Le processus de déclaration d'intérêt lancé par le gouvernement provincial, propriétaire du chantier, prenait fin le 13 janvier dernier.

Le nom de l'entreprise Groupe Océan se retrouve toujours sur le bâtiment inoccupé.

Le nom de l'entreprise Groupe Océan se retrouve toujours sur le bâtiment inoccupé.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Dans le cadre de la période de déclaration d’intérêt, la Société de développement régional [SDR] a reçu des demandes, y compris une déclaration d’intérêt officielle, indique le directeur des communications de la SDR, Bruce Macfarlane. Il précise que la proposition est à l'étude par les fonctionnaires.

L'un des deux principaux bâtiments du chantier est loué par Construction Navale Atlantique, une entreprise acadienne qui construit des bateaux de pêche.

La vente de l’édifice comprend un grand atelier de fabrication, des toilettes, une chaufferie avec deux chaudières à propane, des ponts roulants, du matériel et des outils d’ateliers.

La SDR a déjà mentionné qu'elle était à la recherche d'un acheteur, selon le type d'activités, le nombre d'emplois et la rentabilité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Chantier naval