•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto envisage des expropriations pour construire le parc Rail Deck

Rendition artistique d'un projet de parc à Toronto.

Dessin artistique du projet de parc Rail Deck

Photo : Ville de Toronto

Radio-Canada

La Ville de Toronto pourrait exproprier des propriétaires de droits au-dessus des voies ferrées au centre-ville pour aménager un parc, si les négociations pour acheter l’espace continuent de traîner en longueur.

Le parc Rail Deck est un projet de parc qui serait construit au-dessus du corridor ferroviaire entre la rue Bathurst et le chemin Blue Jays. Le projet devrait coûter environ 1,7 milliard de dollars.

Toutefois, Toronto ne possède pas les droits aériens au-dessus du site proposé, un obstacle majeur qui a retardé les premières étapes de planification du projet. Ces droits permettent, par exemple, à un promoteur de construire en hauteur sur un terrain.

Un rapport qui devrait être examiné par le comité exécutif du maire John Tory le 23 janvier présente un plan d'expropriation des droits aériens pour faire avancer l'ambitieux parc.

Des voies ferrées et la Tour CN

Les voies ferrées du centre-ville de Toronto visées par le projet

Photo : Radio-Canada / Kate McGillivray/CBC News

Nous prenons les prochaines étapes importantes pour faire avancer le projet du parc Rail Deck, a déclaré le maire John Tory dans un communiqué de presse. Aller de l'avant avec l'acquisition de cet espace aérien nous rapproche du lancement du projet du parc Rail Deck.

Le rapport dit que les négociations pour acquérir l'espace aérien à juste valeur marchande avec ses différents propriétaires n'ont pas eu de succès jusqu'à présent.

Les négociations étant apparemment au point mort, la directrice municipale adjointe Josie Scioli recommande que Toronto entame des procédures d'expropriation pour une portion des droits aériens entre l'avenue Spadina et le chemin Blue Jays.

L'acquisition de cette partie des droits aériens permettrait à la ville d'aller de l'avant avec la première partie du parc.

Toronto indique que l'objectif ultime est d'aménager le parc au complet, bien que le rapport précise qu'il pourrait être construit par étapes pour aider à gérer les coûts et la complexité prévus du projet.

Le Oxford Properties Group veut pour sa part construire un parc de l'autre côté du chemin Blue Jays. Les deux parcs combinés pourraient s'étendre sur jusqu'à sept acres.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique municipale