•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux phénomènes inquiètent la santé publique

Un jeune homme fume une cigarette électronique.

Le vapotage entraîne une dépendance forte à la nicotine qui mène pour 57 % des jeunes au tabagisme.

Photo : La Presse canadienne / Nam Y. Huh

Flavie Villeneuve

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, 59 % des adultes perçoivent leur santé comme excellente, d'après une enquête menée par le CIUSSS en 2018. Toutefois de nouvelles tendances préoccupent. C’est le cas de l’augmentation de la consommation de cannabis, du temps passé sur les écrans ou encore du vapotage.

Dans l’étude, 49 % des répondants ont affirmé avoir déjà consommé du cannabis au cours de leur vie. La sédentarité est également un aspect nouveau qui inclut le temps que passe un adulte devant un écran pendant ses temps libres.

11 % des adultes déclarent avoir consommé du cannabis dans la dernière année;

24 % ont passé 35 heures ou plus devant un écran pendant leur temps libre;

11 % déclarent avoir utilisé une cigarette électronique au cours de leur vie.

Le vapotage est préoccupant

Le nombre de fumeurs a nettement diminué dans la région, passant de 30 % à 16 % en moins de 20 ans.

On a gagné beaucoup au niveau de la cigarette, mais on est en train de perdre avec le vapotage, confie toutefois Donald Aubin, le directeur de la santé publique.

Le vapotage serait quatre à cinq fois plus populaire que le tabac chez les jeunes.

Ils associent vraiment le risque au tabac, mais ils associent moins de risques au vapotage.

Jean-François Betala Belinga, médecin spécialiste en santé publique

Le réseau de la santé régional a d'ailleurs commencé un recensement à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets depuis deux ans pour étudier le phénomène.

Les intervenants de la santé publique surveillent la croissance du vapotage tout en faisant de la sensibilisation auprès des jeunes. Cependant, d'après le directeur de la santé publique, Donald Aubin, cette problématique nécessite une réflexion provinciale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé publique