•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blizzard historique à Terre-Neuve : l'armée arrivera en début de semaine

Une personne est occupée à pelleter après le passage du blizzard, à Terre-Neuve.

Le long processus de déneigement a débuté à Terre-Neuve.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Complètement paralysée après avoir reçu plus de 70 cm de neige depuis vendredi matin, Terre-Neuve recevra de l'aide d'Ottawa. Le premier ministre de la province Dwight Ball en avait fait la demande samedi et le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair, a annoncé sur Twitter que sa demande était approuvée.

Je suis en contact avec le premier ministre de Terre-Neuve [Dwight Ball], Seamus O'Regan [élu fédéral à Terre-Neuve] et Harjit Sajjan [ministre de Défense nationale] pour savoir la meilleure façon que nous pouvons aider, a aussi tweeté le ministre Blair.

Le ministère de la Défense nationale a pour sa part confirmé que l'armée se rendra dans la province, mais qu'il est encore trop tôt pour dire quel type de soutien elle apportera. Le Ministère évalue aussi le nombre de militaires à envoyer. Leur départ n'est pas prévu avant le début de la semaine.

Le premier ministre Dwight Ball a précisé qu'il avait demandé au gouvernement fédéral d'envoyer des ressources pouvant soutenir le personnel, notamment du milieu de la santé, qui est à pied d'œuvre depuis 30 heures.

En conférence de presse samedi après-midi, le ministre fédéral des Ressources naturelles et Terre-Neuvien Seamus O’Regan a déclaré que la priorité sera de s'assurer que les patients nécessitant des traitements urgents comme de la dialyse ou de la chimiothérapie aient accès aux hôpitaux.

Il a aussi précisé que tous les ordres de gouvernement sont en contact depuis le début des précipitations et que d'autres communications sont attendues au cours des prochaines heures.

Le ministre a commenté la tempête en disant qu'il n'avait jamais rien vu de tel.

C'est de la neige en ouragan et ça ferme une ville.

Seamus O'Regan, député de St. John's-Sud—Mount Pearl

Encore de la neige

Les habitants de la province ne sont cependant pas au bout de leurs peines, puisque des chutes de neige sont attendues dimanche dans la plus grande partie de l’île. Le centre pourrait recevoir jusqu’à 15 cm de neige, tandis que 10 cm supplémentaires sont attendus dans l’est de la province.

Les conditions déjà difficiles dans la région de Saint-Jean pourraient être aggravées par de la pluie, qui pourrait se mettre à tomber pendant la nuit, accompagnée de vents soufflant en rafales à 80 km/h.

Le district scolaire de l'Est de Terre-Neuve-et-Labrador a d'ores et déjà annoncé que toutes les écoles dans les péninsules d'Avalon seraient fermées lundi, ainsi que plusieurs dans la péninsule de Bonavista.

Une femme marche dans une rue lourdement enneigée.

Les déplacements étaient particulièrement difficiles dans la capitale terre-neuvienne, après le violent blizzard de vendredi.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

État d'urgence toujours en vigueur

L'état d'urgence demeure en vigueur à Saint-Jean et dans de nombreuses autres municipalités « jusqu'à nouvel ordre ».

À Saint-Jean, on demande toujours d'éviter tous déplacements automobiles, les rues étant pratiquement impraticables, même pour les piétons.

Les autorités ont ordonné la fermeture de tous les commerces, mais à la demande des autorités médicales, les municipalités de Saint-Jean, de Mount Pearl, de Paradise et de Torbay ont tout de même autorisé dimanche l’ouverture des pharmacies. Celles-ci seront ouvertes de midi à 19 h. On demande toutefois aux citoyens de faire très attention sur la route s’ils doivent sortir et de rester chez eux s’ils n’ont pas besoin de médicaments.  

Des stations-service sont aussi ouvertes pour ravitailler les véhicules d'urgence.

Les opérations de déneigement ont repris dimanche matin et prendront encore plusieurs jours. Samedi, à certains endroits, les accumulations étaient tellement importantes que des pelles mécaniques ont dû être utilisées, les chasse-neige ne parvenant pas à couper la neige.

À Conception Bay Sud, l'état d'urgence sera levé à 16 h. D'ici là, les pharmacies et un centre pour aller se réchauffer seront ouverts.

Malgré la levée de l'état d'urgence, la municipalité demande aux citoyens de rester chez eux, sauf pour absolue nécessité, afin que le déblaiement des rues continue à se faire facilement et pour faciliter le passage des véhicules d'urgence. Elle note que les routes près de la côte sont endommagées et que certains secteurs sont toujours impossibles d'accès.

Un couple en plein déneigement.

Un couple tente de dégager les alentours de sa maison à Saint-Jean, la capitale de Terre-Neuve.

Photo : La Presse canadienne / Paul Daly

Plusieurs vols à destination et au départ de l'aéroport international de Saint-Jean sont encore annulés dimanche.

Plusieurs personnes sont dans une rue où la neige recouvre presque complètement les voitures.

Les gens sortent de chez eux après le blizzard qui a sévi à Terre-Neuve.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

En matinée, 3300 abonnés de Newfoundland Power étaient toujours plongés dans le noir, 17 000 de moins que 24 heures auparavant.

À l'aéroport international de Saint-Jean, 76,2 cm de neige sont tombés vendredi. Des accumulations encore plus importantes, certaines de plus de 1 m, ont été signalées à certains endroits.

Les météorologistes estiment par ailleurs que les vents ont atteint jusqu'à 157 km/h. Des estimations ont dû être faites parce qu'il est possible que les instruments servant à enregistrer les données aient cessé de fonctionner.

La tempête a été si forte qu'une avalanche a déferlé dans le quartier de Battery et forcé l’évacuation de plusieurs résidences.

À certains endroits, la neige est plus haute que les portes.

La neige recouvre le devant des maisons à Terre-Neuve.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

L’état d’urgence à cause d’une tempête n’avait pas été déclaré à Saint-Jean depuis les années 80.

Un groupe Facebook a été créé pour les résidents qui souhaitent s'informer de la situation. Le groupe comptait près de 50 000 membres moins de 24 heures après sa création.

Un homme disparu dans le blizzard

La tempête a aussi fait un disparu. La famille de Josh Wall, un homme de 26 ans de Conception Bay Nord, est sans nouvelles de lui depuis vendredi midi.

M. Wall a quitté la maison familiale en plein blizzard pour marcher jusque chez un ami, chez qui il ne s'est jamais rendu.

Le jeune homme a envoyé un message texte à son ami pour dire qu'il était perdu dans la tempête et que la batterie de son téléphone était presque épuisée. Il n'a plus donné signe de vie depuis.

Accompagné de quelques voisins, son père l'a cherché dans les bois samedi matin, mais la quantité de neige trop importante les a obligés à cesser les recherches.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) et l’équipe de recherche et de sauvetage Wolverines d’Avalon Nord ont relancé les recherches plus tard, notamment avec l’hélicoptère Cormorant CH149 du 9e escadron. Celles-ci doivent reprendre dimanche matin.

Un homme et une voiture dans la tempête.

La visibilité était presque nulle à plusieurs endroits à Terre-Neuve vendredi.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Conditions météorologiques

Environnement