•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ACEUM obtient le feu vert du Sénat américain

Au Canada, le processus de ratification doit commencer à la reprise des travaux de la Chambre des communes, à la fin du mois.

Vue panoramique du Capitole sous un ciel nuageux et dont la réflexion est visible dans l'eau.

Le Capitole, à Washington, abrite le Congrès des États-Unis, constitué du Sénat et de la Chambre des représentants.

Photo : Reuters / Joshua Roberts

Radio-Canada

Le Sénat américain, sous le contrôle des républicains, a finalement donné son aval à la dernière version de l'Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM), presque un mois après que la Chambre des représentants, à majorité démocrate, eut fait de même.

La mise en oeuvre de l'entente encadrant les échanges commerciaux entre le Canada, les États-Unis et le Mexique a été approuvée jeudi par 89 sénateurs; 10 autres ont voté contre.

Le projet peut maintenant être déposé sur le bureau du président Donald Trump, afin qu'il y appose sa signature, dernière sanction nécessaire aux États-Unis.

Dans un tweet, le président a affirmé que les agriculteurs américains étaient vraiment satisfaits du nouvel accord commercial avec la Chine et de l'accord qui sera signé prochainement avec le Mexique et le Canada.

Le président mexicain, Andrés Manuel Lopez Obrador, a salué dans une vidéo diffusée en ligne une bonne nouvelle.

Ce vote conclut une année d’intenses négociations […] qui ont sans aucun doute amélioré le traité pour tous et en particulier pour le Mexique, a commenté sur Twitter Jesus Seade, négociateur commercial en chef du Mexique pour l’Amérique du Nord.

De l'avis du chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, la ratification de l'ACEUM constitue une victoire majeure pour l'administration Trump et pour les familles américaines.

Ratification à venir au Canada

Le Canada doit encore procéder à sa propre ratification de l'ACEUM, un processus censé débuter quand les députés reprendront leurs travaux à la Chambre des communes, le 27 janvier.

Des responsables du cabinet du premier ministre Justin Trudeau ont indiqué que le projet de loi à cet effet est prêt à être déposé devant le Parlement.

C'est maintenant le moment pour le Canada de ratifier l'accord, c'est vraiment à notre tour! C'est une priorité législative pour notre gouvernement.

Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Affaires intergouvernementales

J'espère que tous les députés vont nous aider à ratifier le nouvel ALENA, a ajouté Chrystia Freeland. Je pense que tous les Canadiens comprennent que c'est important pour nous.

L'ACEUM est une version actualisée de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), longtemps décrié par le président Trump, qui l'avait qualifié de pire accord commercial de l'histoire des États-Unis, en affirmant qu'il était à l'origine de la perte de milliers d'emplois aux États-Unis.

Le locataire de la Maison-Blanche avait imposé sa renégociation en août 2017.

Une première version de l'ACEUM avait été signée par les trois pays concernés en novembre 2018. Sa ratification aux États-Unis a cependant été retardée, parce que les démocrates ont voulu négocier des outils d'application plus stricts pour les dispositions touchant le travail et l'environnement.

La nouvelle version a été conclue le 11 décembre dernier.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !