•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le producteur de cannabis FIGR voit grand avec ses nouvelles installations

Des centaines de plants de cannabis dans une grande salle au toit vitré.

La plus grande partie des nouvelles installations du producteur FIGR à Charlottetown sert à la culture de cannabis.

Photo : CBC/Jessica Doria-Brown

Radio-Canada

L’expansion de l’usine du producteur de cannabis FIGR à Charlottetown est presque terminée, indique l’entreprise.

Il s’agit d’un agrandissement de 64 000 mètres carrés. La plus grande partie de cet ajout, qui mesure environ 50 000 mètres carrés, servira à la culture du cannabis. Le reste servira à la transformation, précise le président-directeur général, Edwin Jewell.

Les nouvelles installations de culture comprennent des systèmes de contrôle informatisés, notamment pour réguler la climatisation.

Des travailleurs devant des centaines de plants de cannabis.

FIGR compte augmenter sa production de joints préroulés, de fleurs et d’huile de cannabis grâce à ses nouvelles installations.

Photo : CBC/Jessica Doria-Brown

L’entreprise a beaucoup investi dans ce projet pour augmenter sa production, souligne M. Jewell.

Les nouvelles installations sont conformes aux normes européennes, ce qui permettra d’exporter le produit dans cette région si l’occasion se présente, explique-t-il.

35 fois plus de cannabis

Grâce à l’agrandissement de l’usine, l’entreprise devrait pouvoir produire 35 fois plus de cannabis qu'auparavant, c’est-à-dire environ 43 000 kilos par année, explique Edwin Jewell.

L’entreprise compte à l’heure actuelle 119 employés. M. Jewell s’attend à ce que leur nombre augmente jusqu’à 200 d’ici la fin de l’année.

FIGR ne comptait au départ que quatre employés, et son premier plan d’affaires prévoyait qu’elle n’aurait besoin que de 15 à 20 employés, ajoute le PDG.

FIGR est une filiale de l’entreprise agricole Pyxus International.

Avec les renseignements de Jessica Doria-Brown, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !