•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins d'arrestations pour alcool au volant pendant les Fêtes dans la région

Un agent s'avance vers un véhicule arrêté à un barrage, en soirée.

Des policiers ont formé des barrages routiers pendant la période des Fêtes pour contrer la conduite avec facultés affaiblies. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada

Le plus récent bilan dévoilé par la Sûreté du Québec (SQ) révèle que 76 personnes ont été arrêtées pour conduite avec facultés affaiblies pour les régions de la Gaspésie, des Îles-de-la-Madeleine et du Bas-Saint-Laurent pendant les Fêtes. C'est quatre arrestations de moins que l'an dernier durant la même période.

Le porte-parole de la SQ pour le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Claude Doiron, explique que cette baisse témoigne de ce que l'hécatombe annoncée à la suite de la légalisation du cannabis ne s'est jamais avérée.

C'est pas tout à fait vrai de dire qu'il va y avoir encore plus de gens qui vont être arrêtés à capacités affaiblies parce que le cannabis est devenu légal au Canada. On n'a pas des chiffres qui démontrent ça.

Claude Doiron, porte-parole de la SQ pour le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Il y a beaucoup de gens qui disait : "Oh! Ça va être l'hécatombe sur les routes! Il va y avoir tellement de gens qui vont être en état d'ébriété par la drogue [sic] depuis que ça a été légalisé". Ben, on a quand même eu quatre personnes de moins qui ont été arrêtées, cette année, soutient-il.

Bilan de l'opération anti-alcool et drogues au volant de la SQ

(28 novembre 2019 au 2 janvier 2020)

Bas-Saint-Laurent, Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine

  • 2 collisions mortelles
  • 129 collisions avec blessés

Claude Doiron ajoute que les autres types d'infractions comme la vitesse et l'utilisation du cellulaire sont en hausse.

La vitesse, effectivement, c'est récurrent. C'est toujours le principal facteur contributif aux collisions mortelles. [...] Cellulaire au volant, les distractions, c'est le 2e facteur contributif aux collisions mortelles, affirme le sergent.

Plus de 333 opérations policières ont été effectuées par les policiers des 16 postes de la région de la Gaspésie, des Îles et du Bas-Saint-Laurent, entre le 28 novembre et le 2 janvier.

Les déploiements policiers visaient à déceler les capacités de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !