•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un sentier forestier thérapeutique inauguré à l’Université Laurentienne

Un sentier l'hiver entourée d'une forêt mixte d'épinettes, de sapins et d'arbres feuillus.

Le nouveau sentier forestier de l'Université Laurentienne inauguré jeudi.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Radio-Canada

Le nouveau sentier forestier thérapeutique dans la forêt de compensation de carbone, rend hommage à l’instigateur du boisé tout en offrant un peu de calme aux étudiants.

Le sentier thérapeutique parcourt la forêt de Beppi, situé au centre du campus universitaire entre le chemin University et les résidences étudiantes.

Selon M. Jean-Paul Cholette, gestionnaire des bâtiments et terrains au service d’entretien, ce sentier a été aménagé à la demande des étudiants.

On a été approché par les étudiants pour voir si l’on pouvait peut-être faire un endroit sur le terrain avec une piste où l’on pourrait relaxer et prendre le boisé, explique-t-il.

Un groupe de personnes à la file marchent dans une forêt de conifères en hiver.

Les étudiants peuvent se promener dans la forêt de Beppi. Le boisé aide également à réduire l’empreinte écologique de l’Université.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Selon M. Cholette, le sentier permet aux étudiants de réduire leurs stress et de marcher à l’ombre de la forêt plutôt que d’emprunter le trottoir.

Les élèves sont émus, ils trouvent ça incroyable que le sentier soit situé entre leur résidence et le domaine de l’Université, lance-t-il.

L’établissement postsecondaire tiendra également compte des suggestions des étudiants dans l’aménagement du sentier, selon M. Cholette.

C’est eux qui vont nous dire s’ils ont besoin de quelque chose, comme un banc pour relaxer par exemple, précise-t-il.

L’homme qui plantait des arbres

Le nom du sentier — le sentier thérapeutique de Beppi — est un hommage à Giuseppe Beppi Curridor, qui a travaillé à l’université comme contremaître des terrains pendant 30 ans.

On lui doit les arbres de cette forêt, plantés sur un terrain vierge de 0,6 ha dans les années 1980.

On voulait vraiment honorer la forêt, célébrer Guiseppe, mais aussi encourager les gens à planter des arbres, explique Émilie Bourgeault, agente de projet pour le Centre autochtone de partage et d’apprentissage.

Un homme avec un manteau bleu foncé pose dans une forêt enneigée.

Selon Jean-Paul Cholette, le responsable de l’entretien des terrains pour l’Université Laurentienne, les bienfaits thérapeutiques du sentier mettent un peu de gaieté dans la vie des étudiants.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Le boisé libère assez d’oxygène pour alimenter de 10 à 20 étudiants annuellement et a recyclé 50 tonnes de carbone depuis son existence.

Si l'on va plus loin dans le sentier, on n’entend presque plus les voitures qui passent, affirme M. Cholette.

L’inauguration s’est faite en présence des membres de la famille de Giuseppe Curridor ainsi que des membres de l’Université Laurentienne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Environnement