•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle vague de tentatives de fraude par téléphone en Estrie

Une jeune femme appuie sur l'écran de son téléphone cellulaire.

Une vague de tentatives de fraude sévit au pays depuis plusieurs semaines.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une nouvelle vague de tentatives de fraudes par téléphone s'abat sur la région tout comme dans le reste du Canada, a tenu à mettre en garde le Service de police de Sherbrooke.

Un individu prétendant représenter la Gendarmerie royale du Canada ou Services Canada contacterait les gens par téléphone pour leur mentionner que leur numéro d'assurance sociale est compromis et qu'un mandat d'arrestation a été lancé contre eux.

C'est un classique, lance d'emblée le porte-parole du SPS, Martin Carrier. Le faux policier veut vous contraindre à payer rapidement un montant assez important. Il demande de vous rendre à votre institution financière pour retirer la somme et de vous rendre à un guichet Bitcoin pour transférer l'argent en cryptomonnaie vers un compte.

Les fraudeurs peuvent maintenant compter sur des applications afin de modifier l'identifiant affiché sur les téléphones de leurs victimes potentielles, prévient le porte-parole.

Cette façon d'opérer permet de ne pas s'exposer en personne et rend les recherches policières plus complexes. Dans le doute, il faut simplement raccrocher. Il faut savoir que Services Canada et encore moins la GRC ne procèdent pas de cette façon-là, résume Martin Carrier.

Aucune victime n'avait été rapportée à Sherbrooke.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !