•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une croissance de 15 % pour le Port de Sept-Îles en 2019

Machine pour le chargement de minéraliers au port de Sept-Îles

Près de 8 millions de tonnes de minerai ont transité cette année par le quai multiusager de Pointe-Noire (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Djavan Habel-Thurton

Le Port de Sept-Îles a fait le bilan de son année 2019 mercredi, une année record selon l'administration portuaire. Le Port célébrait aussi le début de l'année 2020 en remettant la traditionnelle canne au pommeau d'or au premier capitaine entré dans la baie de Sept-Îles en janvier.

2019, ça a été pour nous une année record. C’est 15 % d’augmentation au niveau du tonnage manutentionné dans le port et un tonnage record pour la nouvelle réalité depuis que le port est devenu une administration locale, explique le PDG du Port de Sept-Îles Pierre Gagnon. En tout, près de 29,3 millions de tonnes ont été manutentionnées l'an dernier.

Le PDG du Port de Sept-Îles Pierre Gagnon lors d'une allocution.

Le PDG du Port de Sept-Îles, Pierre Gagnon

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

M. Gagnon pense que la tendance se poursuivra en 2020, notamment grâce à la production croissante de la minière Tacora Ressources, à Wabush.

2020 c’est la croissance qui se poursuit avec un joueur clé, Tacora, qui devrait connaître une croissance dans ces expéditions, prédit le gestionnaire.

Le quai multiusager a accueilli 45 navires l'an dernier. En 2019, près de 8 millions de tonnes de minerai ont transité par cette infrastructure portuaire. Le quai est conçu pour pouvoir en transborder 50 millions annuellement.

Réfection imminente du terminal de Pointe-aux-Basques

Pierre Gagnon confirme aussi que la réfection du terminal de Pointe-aux-Basques, où accoste normalement le navire Bella Desgagnés, doit commencer sous peu.

Ce projet de 20 millions de dollars est en grande partie financé par le gouvernement du Québec et celui du Canada.

La réfection, qui devait commencer à l'automne 2019, débutera finalement cet hiver, selon Pierre Gagnon.

Une tradition qui perdure

Comme chaque année, le capitaine du premier navire international à avoir pénétré dans la baie de Sept-Îles début janvier a été récompensé.

La canne a pu être remise en personne au capitaine Yvan Dikiy lors de la cérémonie mercredi. Bien que son navire battant pavillon du Portugal soit entré dans la baie de Sept-Îles à 2 h du matin le 1er janvier, il a dû attendre deux semaines avant d'être chargé au quai d’IOC et se trouvait donc encore à Sept-Îles mercredi soir.

Le capitaine Yvan Dikiy.

Le capitaine Yvan Dikiy a reçu la canne au pommeau d'or.

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Cette canne est faite en partie d'aluminium. Pour représenter les deux grandes industries de Sept-Îles, du minerai de fer de la Côte-Nord est placé dans son pommeau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Transports