•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vitalité somme Ambulance NB de régler les problèmes de transferts

Une ambulance

Une ambulance au Nouveau-Brunswick

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Radio-Canada

Le Réseau de santé Vitalité somme Ambulance NB de trouver des solutions aux problèmes de transferts entre hôpitaux.

[Nous] sommes bien au fait du manque d’effectif chez Ambulance Nouveau-Brunswick (ANB) et d’avis que l’heure est à présent aux solutions, a rapporté le Dr Denis Pelletier, directeur médical au Réseau de santé Vitalité, par courriel, mercredi.

Radio-Canada a cette semaine rapporté deux cas de patients et leur famille qui se sont plaints d’avoir dû organiser eux-mêmes le transfert entre deux hôpitaux.

Le directeur d’ANB, Michel Gravel, a indiqué qu’il ne pouvait pas commenter ces deux cas précisément, puisqu’ils étaient sous enquête.

Michel Gravel, directeur d'Ambulance NB en entrevue avec Karine Godin.

Michel Gravel, directeur d'Ambulance NB en entrevue avec Karine Godin.

Photo : Radio-Canada

Il a toutefois affirmé qu’ANB pouvait retarder un transfert en fonction des urgences, mais qu’elle ne pouvait refuser aucune demande.

Selon le médecin, la difficulté des transferts perdure depuis plusieurs mois et nuit considérablement à l’efficacité de la gestion de lits et aux soins des patients.

Le Dr Denis Pelletier rapporte que plusieurs discussions ont été entamées avec ANB et au cours desquelles des pistes de solutions viables permettant une meilleure utilisation des ressources ont été présentées.

À ce jour, nous attendons toujours qu’ANB apporte à la table la solution durable qui bénéficiera à tous et qui permettra d’offrir une offre de service améliorée à l’ensemble des communautés, espère le Dr Pelletier.

Le Réseau de Santé croit pouvoir régler cette situation par le biais d’un travail collaboratif entre les deux organisations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Soins et traitements