•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelques conseils pour éviter d'attraper la grippe

Une photo montrant une femme en train de se moucher.

Il faut suivre quelques conseils pour éviter d'attraper la grippe.

Photo : iStock

Radio-Canada

La mort récente de deux personnes après des complications issues d’une grippe inquiète certains Manitobains. Face à cela, des experts de la santé donnent des conseils pour éviter cette épidémie saisonnière. 

Selon Santé Canada, les symptômes de la grippe apparaissent entre le premier et le quatrième jour après la contraction du virus : fièvre, toux, douleurs musculaires. 

L’organisme recommande de rester chez soi pendant la maladie et d’éviter tout contact direct avec d’autres personnes. Le virus est contagieux jusqu’à cinq jours après les premiers symptômes. 

Selon le gouvernement canadien, les personnes les plus à risques de développer des complications de la grippe sont les suivantes : celles qui ont plus de 65 ans, celles qui vivent dans des centres de soins ou de foyers de repos, les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. 

Que faire pour prévenir le virus?

Se faire vacciner est la meilleure façon de prévenir le virus, selon le Dr Brent Roussin, chef de la santé publique du Manitoba.

[Le vaccin] est sécuritaire. C’est la meilleure façon de vous protéger de la grippe et de ses complications, et de protéger les autres en même temps.

Dr Brent Roussin, chef de la santé publique du Manitoba

Même s’il est plus efficace de se faire vacciner avant le début de la saison grippale, il n’est pas trop tard pour le faire, ajoute-t-il. 

Santé Canada recommande le vaccin aux personnes âgées de plus de 6 mois, mais seulement 22 % des Manitobains sont vaccinés, estime Statistique Canada.

Allez aux urgences en cas de symptômes suivants : 

  • Difficultés respiratoires

  • Douleurs thoraciques 

  • Peau bleutée ou grisâtre 

  • Vertiges soudains ou confusions 

  • Vomissements sévères ou persistants 

  • Fortes fièvres pendant plus de trois jours

  • Faible pression sanguine 

Des complications rares, mais possibles

La grippe peut se transformer en pneumonie, insuffisance respiratoire, et dans les pires cas, engendrer la mort. 

Cela a été le cas de Blaine Ruppenthal, un élève de 12e année à l’École secondaire Kelvin qui a succombé lundi à la suite de complications médicales

Joanne Ens, une jeune femme de 24 ans de Morden, est également décédée le 6 janvier, alors qu’elle avait la grippe depuis le jour de l’An. Elle souffrait également d’asthme, selon sa famille. 

La province n’a confirmé qu’un cas mortel de grippe jusqu'à présent. Le Dr Brent Roussin a toutefois indiqué qu’il pouvait y avoir un retard entre la réception des rapports et leur annonce publique. 

Les cas mortels de grippe varient énormément chaque année. Pendant la saison de grippe 2018-2019, 18 cas mortels de grippe ont été recensés. La saison d’avant, il y en avait 46, tandis que celle de 2016-2017 en a compté 12. 

Des saisons de plus en plus longues 

Le virus est inquiétant chaque année, et on voit malheureusement des conséquences sévères chaque année aussi, dit le Dr Brent Roussin. Au fur à mesure des années, les saisons de grippe sont plus longues, prévient-il. 

La souche de grippe B a également un taux plus élevé cette année que la normale, selon le dernier rapport de la province, ce qui peut être problématique. 

C’est généralement la grippe de type A qui se répand, mais celle de type B peut causer plus de dommages, indique le docteur Roussin, en mentionnant surtout ceux qui ont moins de 15 ans. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Santé publique