•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La confiance envers Québec s'effrite sur la Côte-Nord à propos du désenclavement de la région

Des véhicules se croisent sur la route 138.

Des véhicules circulent sur la route 138.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Radio-Canada

Les élus et les chefs autochtones de la Côte-Nord demandent une rencontre d’urgence avec le premier ministre François Legault au sujet du désenclavement de la région. Ils sont réunis à Sept-Îles pour faire passer leur message aux médias aujourd’hui.

Ce n'est pas la première fois que les élus pressent Québec d'agir dans ce dossier. Cette fois, les élus de la Côte-Nord veulent un échéancier détaillé dans le dossier du prolongement de la route 138 de Kegaska jusqu'à Blanc-Sablon.

La fameuse photographie illustrant la fin de la route 138

Fin de la route 138 à Kegaska (archives)

Photo : Radio-Canada

Ces élus disent avoir perdu confiance dans le gouvernement en raison de l’absence d’un plan d’action concret.

Ils déplorent aussi que Québec n’ait pas donné d’engagement clair concernant la réalisation des études pour la construction d’un pont sur le Saguenay.

Ils demandent une rencontre avec le premier ministre Legault, le ministre des Transports, François Bonnardel, et le ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Jonathan Julien.

La conférence qu’on a aujourd’hui, c'est ultimement pour mettre les gens au courant que nous demandons une rencontre, justement avec le premier ministre pour les deux priorités qui sont pour l’échéancier avec les sommes qui s’y rattachent pour le prolongement de la route 138 et les sommes qui se rattachent aussi pour le bureau de projet pour le pont du Saguenay, explique Lorraine Richard, la députée péquiste de la circonscription de Duplessis.

Lorraine Richard est assise dans son bureau. Elle est souriante.

La députée péquiste Lorraine Richard

Photo : Radio-Canada

Une demande partagée avec les représentants innus qui étaient présents à la rencontre.

La route 138 est tellement importante au niveau des Innus aussi, on parle beaucoup en matière d’emploi de formation que ça pourrait créer au niveau de la route 138 et moi je suis très appuie à mes frères de la Basse-Côte-Nord au niveau d’un appui politique de Uashat mak Mani-utenam, déclare le chef de cette communauté, Mike McKenzie.

Le chef de Uashat mak Mani-utenam, Mike McKenzie.

Le chef de Uashat mak Mani-utenam, Mike McKenzie

Photo : Radio-Canada

Québec renvoie la balle à Ottawa

Par courriel, l'attachée de presse du ministre des Transports rapporte que Québec attend toujours un engagement du gouvernement fédéral pour passer à l'action dans ce dossier. Elle confirme que le prolongement de la route 138 fait partie de la priorité du gouvernement.

Lors de son passage à Sept-Îles, le premier ministre Justin Trudeau s'était dit ouvert à l'idée d'aider le Québec dans ce dossier, mais n'avait pas donné d'engagement précis.

En ce qui concerne le pont sur le Saguenay, Québec dit analyser toutes les options possibles.

Avec les informations d'Alix-Anne Turcotti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Transports