•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Course à la direction conservatrice : Lawrence Cannon appuierait Jean Charest

Lawrence Cannon en entrevue sur un plateau de télé.

Selon Lawrence Cannon, Jean Charest est la bonne personne pour succéder à Andrew Scheer à la tête du Parti conservateur.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

« Comme sympathisant conservateur et comme Québécois, mon cœur balance évidemment pour Jean Charest. » C’est en ces termes que l’ancien ministre Lawrence Cannon a affiché sa préférence mercredi pour l’ancien premier ministre du Québec comme successeur à Andrew Scheer à la tête du Parti conservateur.

M. Charest, dont le nom circule depuis plusieurs semaines, a confirmé en décembre qu'il songe à présenter sa candidature.

En entrevue à 24•60, M. Cannon a expliqué que la question du conservatisme social habite les Québécois. Et sur ce plan-là, il y a chez Jean Charest une belle expérience.

Il en est de même en ce qui concerne les dossiers liés au climat, a ajouté l’ancien ministre, rappelant que Jean Charest a déjà représenté le Canada à la Conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement à Rio, au Brésil, en 1992.

PCC : quelle course au leadership ?

Certains s'interrogent toutefois sur la véritable allégeance de M. Charest, qui a été ministre fédéral de l'Environnement sous Brian Mulroney, avant de faire le saut au provincial et de mener le Parti libéral du Québec au pouvoir.

Pour M. Cannon, qui a lui-même servi au sein du gouvernement libéral de Robert Bourassa au Québec, avant de rejoindre les conservateurs fédéraux, M. Charest saura plaider sa cause auprès des militants.

Lawrence Cannon a représenté la circonscription de Pontiac, en Outaouais, de 2006 à 2011, au moment où les troupes conservatrices étaient menées par Stephen Harper. Au cours de cette période, M. Cannon a été ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, puis ministre des Affaires étrangères du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique