•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens mobilisés contre un crématorium à Saint-Bruno

Des citoyens de Saint-Bruno sont inquiets par la venue imminente d'un complexe funéraire muni de deux crématoriums près de chez eux.

Des citoyens de Saint-Bruno sont inquiets de la venue imminente d'un complexe funéraire muni de deux crématoriums près de chez eux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un projet de crématorium près d'un quartier résidentiel de Saint-Bruno-de-Montarville cause des maux de tête à l'administration municipale en raison de l’opposition qu’il suscite chez certains résidents.

Un texte de Marc Verreault

Depuis plus d’un an, la Coopérative funéraire du Grand Montréal travaille de concert avec la Municipalité afin de construire, rue Parent, un nouveau bâtiment où elle compte installer deux unités de crémation. Situé près des autoroutes 20 et 30, le terrain possède déjà le zonage requis pour accueillir de telles installations.

Cette coopérative, qui compte sept succursales et plus de 1000 membres dans la région, fait face à une demande croissante. Ses installations du boulevard Curé-Poirier, à Longueuil, ne suffisent plus.

Les opérations de crémation ainsi que le siège social de la coopérative vont déménager à Saint-Bruno, explique son directeur des opérations, Mathieu Houle.

Toutefois, un groupe de citoyens milite contre la venue de la coop. Certains s’inquiètent notamment des effets des émanations rejetées dans l'air par les corps brûlés.

On n’a pas d'information sur l'impact que cela va avoir sur notre santé, sur l'environnement, sur la pollution et sur le trafic que ça va engendrer dans le quartier, explique Alissa El-Hachem, qui habite tout près et qui incite ses voisins et les résidents de la municipalité à signer une pétition contre le projet.

Pourtant, la coopérative a présenté son projet aux citoyens de Saint-Bruno, le 16 octobre dernier. Une vingtaine de personnes seulement se sont toutefois déplacées.

Mathieu Houle souligne que la coopérative n’a jamais fait l’objet de plaintes pour ses installations de Longueuil, dans lesquelles un crématorium est en activité depuis de nombreuses années.

Les derniers tests effectués par le ministère de l'Environnement démontraient un résultat 40 % en dessous de la norme, ajoute-t-il, qualifiant ces résultats d’excellents.

Il se dit prêt à offrir des séances d'information en petits groupes aux résidents de Saint-Bruno afin de démystifier la crémation.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Un projet qui ne passe pas à Saint-Bruno-de-Montarville

Réunion lundi

L'administration du maire Martin Murray ne veut pas commenter publiquement le mouvement de contestation citoyen. La conseillère municipale Isabelle Bérubé souligne toutefois que l'administration prend acte de l'inquiétude suscitée par le projet.

Les gens sont préoccupés, majoritairement par la possibilité d’une pollution de l'air, ce qui ne semble pas fondé, mais aussi par la possible perte de valeur foncière de leurs résidences ainsi que par les enjeux liés à la circulation. Il faut les rassurer, pense Mme Bérubé.

C’est pourquoi une réunion d’information aura lieu lundi soir au Centre Marcel-Dulude, l’occasion, entre autres, de présenter les résultats de trois études qui devraient apaiser les craintes.

Tous les points seront abordés lundi soir, assure l’élue municipale.

Le sujet sera toutefois fort probablement retiré de l'ordre du jour de la prochaine séance du conseil municipal, qui doit se tenir mardi soir.

Isabelle Bérubé soutient qu'il est évident qu'il faut repousser la décision à plus tard. La Coopérative funéraire du Grand Montréal veut, de son côté, commencer la construction de son nouveau complexe ce printemps et n’écarte pas la possibilité de faire appel aux tribunaux dans ce dossier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !