•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30 minutes de formation pour peut-être sauver une vie

Des gens sont agenouillés à côté de mannequins avec des défibrillateurs à leur côté et se pratiquent à les utiliser.

La formation sur l'utilisation d'un défibrillateur a lieu aux quatre coins de la région. Aujourd’hui, elle se tenait à Ville-Marie

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Démystifier l'utilisation d'un défibrillateur, voilà une des notions enseignée lors de la formation Héros en 30, offerte par la compagnie ambulancière Dessercom.

Aux quatre coins de l'Abitibi-Témiscamingue, les ambulanciers proposent une courte formation gratuite sur l’utilisation d’un défibrillateur et les techniques de base de la réanimation.

En 30 minutes, les paramédics démontrent 3 manœuvres qui peuvent sauver une vie.

Un instructeur démontrer comment utiliser un défibrillateur. Il est agenouillé à côté d'un mannequin.

Guillaume Leclerc, ambulancier depuis 9 ans et formateur.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Héros en 30, c’est vraiment un concentré sur le massage uniquement, la désobstruction et l’utilisation du défibrillateur. C’est vraiment 3 choses de base, mais des choses qui peuvent changer le cours d’une intervention, explique Guillaume Leclerc, ambulancier depuis 11 ans et formateur.

Le défibrillateur, cet outil qui peut sauver une vie

Les défibrillateurs sont de plus en plus nombreux dans les lieux publics tels que les arénas et les commerces. En 2019, Dessercom en a distribué 40 en Abitibi-Témiscamingue.

L’appareil a été conçu pour être utilisé par un enfant de 8 ans sans formation. N’importe qui peut se servir de ça. On ne s’attend pas à ce que les gens soient des champions de la réanimation en sortant d’ici. Ce qu'on veut, c’est que les gens se disent "Go, je l’ai déjà fait, je sais comment c’est simple".

Guillaume Leclerc, ambulancier et formateur

Le Rift possède un défibrillateur depuis quelques mois. Trois des employés de l’organisation ont d'ailleurs suivi la formation pour pouvoir bien utiliser l’appareil en cas de besoin comme l'explique Lysandre Rivard.

On en a un défibrillateur, donc on voulait absolument savoir comment ça fonctionne pour ensuite donner la formation aux employés du Rift et pouvoir bien l’utiliser, dit-elle.

La formation Héros en 30 sera aussi offerte à Amos et Malartic à la fin du mois de janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !