•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Permis de la Résidence Prescott-Russell : Hawkesbury et les CUPR cherchent une entente

Une illustration 3D de la future résidence des CUPR

La nouvelle résidence de soins de longue durée des CUPR doit accueillir ses premiers occupants au plus tard le 31 décembre 2022.

Photo : Gracieuseté - Colliers International

Denis Babin

Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) devront-ils payer la Ville de Hawkesbury pour obtenir le permis permettant la construction de leur nouvelle résidence de soins de longue durée? Et le cas échéant, quel montant devront-ils débourser?

Telles sont les questions au cœur d’un désaccord qui persiste entre la Ville et les CUPR depuis un certain temps.

Cette mésentente a fait l’objet de discussions mercredi matin lors de la réunion plénière mensuelle des maires de la région.

Il est clair que les CUPR désirent une réponse du coût de permis bien avant le dépôt d’une demande […] avec les [plans et] devis, a indiqué la mairesse Paula Assaly.

Selon le barème établi par la Ville, le coût d’un permis de construction pour un bâtiment de nature institutionnelle comme la nouvelle Résidence Prescott-Russell pourrait s’élever à plusieurs centaines de milliers de dollars.

Il faut trouver des outils de référence pour en arriver à une décision réfléchie, a ajouté la mairesse. Les élus de Hawkesbury veulent participer à un exercice basé sur des outils de travail validés et des faits.

Un cas d’exception?

Certains maires de la région sont toutefois d’avis que la Ville de Hawkesbury devrait faire une exception pour le projet présentement estimé à 75 millions de dollars.

[Ce bâtiment] appartient à tous les résidents de Prescott et Russell, a affirmé le maire de Casselman, Daniel Lafleur. Je ne vois pas pour quelle raison on devrait débourser des frais supplémentaires […] pour [sa] construction.

Le maire de Champlain, Normand Riopel, croit pour sa part que la Ville de Hawkesbury devrait être dédommagée, à tout le moins en partie, pour les travaux effectués par ses employés.

Quand les CUPR vont aller de l’avant avec leur projet, il va y avoir des inspections faites. On sait qu’il y a des coûts rattachés à certains employés. [Obtenir un permis sans payer quoi que ce soit], […] ce n’est pas bien raisonnable, a-t-il estimé.

La Ville de Hawkesbury et les CUPR ont convenu de reprendre les discussions afin de dénouer l’impasse le plus tôt possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale