•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travaux du pont de Shippagan grugent le budget du pont de remplacement

500 000 $ sont consacrés à la réparation du pont actuel

Le pont de Shippagan. La baie glacée. Des travaux sur une voie.

Sur le un million annoncé en décembre, la moitié va à la réparation du pont.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

René Landry
Alix Villeneuve

Une part importante du million de dollars annoncé en décembre par le vice-premier ministre Robert Gauvin pour un nouveau pont Lamèque-Shippagan est en train d'être dépensé en réparations.

Le 10 décembre dernier, les médias ont rapporté que le gouvernement provincial injectait 1 million de dollars en 2020-2021 pour la conception technique d'un pont de remplacement entre Lamèque et Shippagan.

Toutefois, une partie seulement de cette enveloppe va servir à la conception du nouveau pont.

Mercredi, le ministère des Transports et Infrastructures a reconnu par courriel que la moitié de ce million ne sera pas utilisée pour le nouveau pont, mais bien pour la réparation de la structure actuelle.

Une enseigne temporaire à l'entrée du pont indique aux automobilistes que des travaux sont en cours.

Des travaux de réfection entraînent une réduction de la circulation sur le pont entre Shippagan et Lamèque au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Une nuance passée sous le radar

Le 10 décembre, le député de Shippagan-Lamèque-Miscou et vice-premier ministre Robert Gauvin, était tout sourire. Il a souvent répété que le nouveau pont était sa priorité numéro un comme député.

Un million de dollars ont été alloués dans le budget d’investissement.

Robert Gauvin, député de Shippagan-Lamèque-Miscou, le 10 décembre, sur Facebook

Toutefois, le lendemain, le ministère des Transports et de l'Infrastructure précisait que cet argent allait aussi servir à des travaux de réparation afin d'assurer la sécurité du pont actuel. Ces travaux ont commencé cette semaine.

En décembre, c'est une nuance que le ministre Gauvin n'a pas expliquée.

Keith Chiasson interviewé dans son bureau

Le député libéral de Tracadie-Sheila, Keith Chiasson a interpellé le ministre Gauvin à ce sujet.

Photo : Radio-Canada

Le 13 décembre, le député libéral de Tracadie-Sheila, Keith Chiasson, a demandé des explications au ministre Gauvin, à l'Assemblée législative. Mais, en chambre, le ministre n'a pas saisi l'occasion pour apporter des clarifications.

Il y a de l'argent pour la conception technique, il y a de l'argent pour dire où le pont va passer, avait-il alors répondu.

Le ministre Robert Gauvin en entrevue devant le pont de Shippagan.

Le ministre Robert Gauvin réitère l'engagement de son gouvernement à construire le pont : « c'est une priorité numéro 1. »

Photo : Radio-Canada

Les travaux de réparation servent à remplacer de vieux câbles qui ne sont plus en mesure de faire monter le tablier de ce pont levant.

Pour que les bateaux puissent emprunter le passage, ces réparations doivent être terminées avant le début de la saison de pêche ce printemps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Infrastructures